Aquarius et Lifeline: la France devrait accueillir 132 migrants

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Aquarius et Lifeline: la France devrait accueillir 132 migrants

Publié le 03/07/2018 à 17:05 - Mise à jour à 17:24
© Karpov / SOS MEDITERRANEE/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

L'Office français de protection des réfugiés et des apatrides (Ofpra) a déclaré ce mardi que la France allait accueillir 132 migrants des navires humanitaires Aquarius et Lifeline, qui ont secouru des réfugiés en Méditerranée au mois de juin.

La France devrait prochainement accueillir près de 132 migrants secourus en Méditerranée au mois de juin par les navires humanitaires Aquarius et Lifeline.

Selon Le Monde, l'Office français de protection des réfugiés et des apatrides (Ofpra) a annoncé ce mardi 3 qu'environ 80 réfugiés de l'Aquarius, et 52 de Lifeline, allaient "bénéficier de la protection de la France".

"Même si ces chiffres sont symboliques, la preuve est faite que les personnes secourues en mer relèvent bien du droit d’asile. Cela illustre également qu’on est capable de faire fonctionner des lieux d’instruction de la demande d’asile en Europe", a ajouté Pascal Brice, le directeur de l'Ofpra.

Précédemment: Lifeline - la France accueillera une partie des migrants mais Macron critique l'ONG

A noter que parmi ces 132 personnes figurent une majorité de Soudanais et d'Erythréens.

Pour rappel, l'Aquarius a accosté à Valence le 11 juin dernier avec 629 réfugiés à bord, dont des Soudanais et des Erythréens, mais aussi des Algériens et des Nigérians.

La situation de ces personnes avait provoqué un tollé sur la scène politique européenne. Les relations entre la France et l'Italie s'étaient particulièrement tendues quand Emmanuel Macron avait évoqué le "cynisme" et "l'irresponsabilité" de nos voisins transalpins face au sort des réfugiés de l'Aquarius.

L'Italie n'avait pas apprécié et avait assuré, par le biais de son ministre de l'Intérieur Matteo Salvini (Ligue, extrême droite), qu'elle n'avait pas à recevoir de leçons d'un pays qui ne tenait pas ses engagements en matière d'accueil de migrants.

Le navire Lifeline avait lui accosté à Malte le 27 juin avec 234 migrants secourus à son bord.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'Ofpra a annoncé que la France devrait accueillir 132 migrants des navires Aquarius et Lifeline, en majorité des Erythréens et Soudanais.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-