Attentat de Barcelone: Trump conseille d'utiliser des balles trempées dans du sang de porc contre les terroristes

Attentat de Barcelone: Trump conseille d'utiliser des balles trempées dans du sang de porc contre les terroristes

Publié le 18/08/2017 à 09:29 - Mise à jour à 10:21
© SAUL LOEB / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Suite à l'attaque terroriste jeudi à Barcelone, qui a fait 13 morts et une centaine de blessés selon les derniers bilans provisoires disponibles ce vendredi, Donald Trump a conseillé, via un message sur Twitter, "d'étudier ce que le général américain Pershing faisait aux terroristes quand ils étaient capturés".

Quelques heures après l'attentat terroriste à Barcelone, jeudi 17, Donald Trump s'est exprimé via son compte Twitter. Le président des Etats-Unis a tout d'abord "condamné" cette attaque assurant que son pays apporterait "toute l'aide nécessaire". Puis, le locataire de la Maison Blanche a publié un autre message conseillant d'"étudier ce que le général américain Pershing faisait aux terroristes quand ils étaient capturés. Il n'y eut plus de terrorisme radical islamique pendant 35 ans!", a-t-il écrit.

Selon lui, pendant l'occupation des Philippines en 1908, le général Pershing aurait capturé 50 terroristes islamistes et aurait tué 49 de ses prisonniers avec des balles trempées dans du sang de porc. Ces derniers auraient ensuite été enterrés avec des cochons. Il aurait toutefois épargné une cinquantième personne pour qu'elle puisse raconter autour d'elle ce qui venait de se passer.

Mais selon plusieurs historiens, cette anecdote n'est qu'une pure légende urbaine. En effet, aucun document n'a jamais été retrouvé prouvant la véracité des faits.

Pour rappel, un conducteur a délibérément foncé dans la foule jeudi 17 après-midi sur l'avenue la plus touristique de Barcelone, faisant treize morts et une centaine de blessés selon les derniers bilans provisoires disponibles ce vendredi. Un attentat revendiqué par le groupe djihadiste Etat islamique (EI). Puis, quelques heures plus tard, juste après minuit, une nouvelle attaque sur le même mode opératoire a eu lieu à Cambrils, à 120 kilomètres au sud de Barcelone. Les cinq passagers du véhicule, des terroristes présumés selon les autorités, ont été abattus par la police catalane.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Donald Trump a conseillé d'"étudier ce que le général américain Pershing faisait aux terroristes quand ils étaient capturés.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-