Attentat de Berlin: la police doute d'avoir arrêté le terroriste, qui pourrait être en fuite et armé

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Attentat de Berlin: la police doute d'avoir arrêté le terroriste, qui pourrait être en fuite et armé

Publié le 20/12/2016 à 14:02 - Mise à jour à 14:12
©Ronny Hartmann/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Naved B. pourrait ne pas être l'auteur de l'attentat qui a frappé Berlin lundi. "Nous avons le mauvais homme", aurait affirmé une source policière au journal "Die Welt", qui ajoute que le vrai coupable serait armé et toujours en fuite.

Coup de théâtre en Allemagne. Lors d'une conférence de presse qui a eu lieu ce mardi 20 a midi, la police fédérale allemande a annoncé que le suspect arrêté hier, un Pakistanais de 23 ans, Naved B., ne serait pas en réalité le terroriste qui a lancé un poids-lourd contre une foule réunie pour un marché de Noël à Berlin.

Le chef de la police de Berlin a expliqué qu'il était "incapable de confirmer" si l'homme arrêté était bien le conducteur du camion.

Actuellement, celui-ci nie toute implication selon des sources de sécurité allemandes. Le journal allemand Die Welt a expliqué que le suspect arrêté ne serait pas le bon et que le réel agresseur serait toujours en liberté et armé. "Nous avons le mauvais homme", retranscrit le journal qui rajoute qu'il n'y avait pas de sang sur ses vêtements au moment de son arrestation. Selon Bild, la police aurait des "doutes" sur sa culpabilité.

Ce dernier a nié toute implication dans l'attentat.

Naved B. "est arrivé en Allemagne à la Saint-Sylvestre, le 31 décembre 2015, et a été enregistré avant de réapparaître à Berlin en février", a expliqué un peu plus tôt le ministre de l'Intérieur allemand Thomas de Maizière. Sa demande d'asile "n'avait pas encore été tranchée", l'individu n'ayant pas pu être interrogé par les autorités compétentes, notamment en raison une fois de l'absence d'un traducteur.

Naved B. serait né le 1er janvier 1993 à Turbat, dans le sud-ouest du Pakistan. D'après plusieurs médias allemands, il n'était pas connu des services de renseignement, mais seulement de la police pour des délits mineurs.

Le bilan réactualisé dans la nuit fait état de 12 morts et 48 blessés, dont certains gravement. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Lors d'une conférence de presse qui a eu lieu ce mardi 20 a midi, la police fédérale allemande a annoncé que le suspect arrêté hier, un Pakistanais de 23 ans, Naved B., ne serait pas en réalité le terroriste.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-