Attentat de Manchester: l'Etat islamique revendique l'attaque, menée par un "soldat du califat"

Attentat de Manchester: l'Etat islamique revendique l'attaque, menée par un "soldat du califat"

Publié le 23/05/2017 à 14:23 - Mise à jour à 14:29
©Stringer/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Sans grande surprise, l'Etat islamique a revendiqué l'attentat qui a frappé le concert d'Ariana Grande à Manchester, lundi soir. Parlant d'un "soldat du califat", l'organisation terroriste laisse entendre qu'elle a organisé l'attaque et qu'il ne s'agit pas d'un "loup solitaire".

La piste semblait la plus probable. Elle est maintenant certaine. Le groupe Etat islamique a revendiqué l'attaque de la salle de concert de Manchester lundi 22 au soir, alors que la chanteuse américaine Ariana Grande venait de terminer son concert. Le bilan est, pour l'instant, de 22 morts et 59 blessés.

Cette revendication donne aux enquêteurs quelques indications supplémentaires. Transmise dans un premier temps par l'état-major de l'Etat islamique, le message s'attribuant l'attentat a ensuite été repris par Amaq, l'organe de propagande de l'EI par lequel passe les revendications. 

Le communiqué parle d'un "soldat du califat" qui a "placé une bombe dans la foule". Cet usage du terme "soldat" laisse entendre que le terroriste, que les enquêteurs britanniques pensent avoir identifié (sans révéler son nom), aurait agi sur ordre et préparation du groupe terroriste. La précision est importante. L'Etat islamique revendique parfois des attaques terroristes qu'elle n'a pas préparé elle-même mais qui correspond au mode d'action qu'elle recommande, comme par exemple la tuerie d'Orlando qui avait fait 49 morts en juin 2016. La revendication annonce aussi que "ce qui va venir sera plus grave".

Cette attaque terroriste, qui a eu lieu dans un espace public qui reliait la salle à la gare de Victoria où passent trains et métros, est la plus meurtrière depuis 12 ans. Elle s'est déroulée deux mois jour pour jour après celle de Londres qui avait fait cinq morts. Pour rappel, un homme avait foncé dans la foule avec un véhicule avant de poignarder un policier. Il avait ensuite été abattu près du Parlement.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'Etat islamique, sans réelle surprise, a revendiqué l'attentat.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-