Au Pakistan, une liste de mesures draconiennes pour accélérer la campagne de vaccination

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Au Pakistan, une liste de mesures draconiennes pour accélérer la campagne de vaccination

Publié le 16/06/2021 à 10:20
Arif ALI / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Dans la province de Pendjab, le gouvernement pakistanais met les bouchées doubles pour accélérer la vaccination.

Afin de contrôler la propagation du covid-19 et de promouvoir le vaccin, plusieurs décisions ont été prises. Parmi elles, le porte-parole spécialisé du département des soins Syed Hammad Raza, a annoncé que les non-vaccinés verront leur carte SIM bloquées. Par ailleurs, une réunion de gouvernants présidée par le Dr Yasmin Rashid, ministre de la Santé du Pendjab, a également décidé de mettre en place des camps de vaccination mobiles à l'extérieur des principaux sanctuaires de la province, et d'ouvrir complètement les commerces dans tous les districts où au moins 20 % de la population a été vaccinée. Le ministre de la Santé a aussi annoncé : "Nous avons constaté une diminution considérable du nombre de cas. Le gouvernement utilise toutes ses ressources pour contrôler le Covid-19 sous la direction du ministre en chef Usman Buzdar."

Quelques jours plus tôt, dans la province du Sind, le ministre en chef Murad Ali Shah, a ordonné au ministère des finances d'interrompre, à partir de juillet, le versement des salaires des fonctionnaires qui refusent de se faire vacciner contre le nouveau coronavirus.

Jusqu'ici, dans la province du Pendjab, seuls 20 % des habitants sont vaccinés. Le reste de la population se montre réticente. Alors que la France a choisi des méthodes plus indirectes de biais cognitifs et de communication, les décisions draconiennes du gouvernement pakistanais sauront-elles convaincre - ou forcer - le peuple à se faire vacciner ?

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pas de vaccin, pas de téléphone.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-