Bataille de Mossoul: les troupes irakiennes progressent vers le centre des quartiers ouest

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Bataille de Mossoul: les troupes irakiennes progressent vers le centre des quartiers ouest

Publié le 28/02/2017 à 17:43 - Mise à jour à 18:07
©Dimitri Dilkoff/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Toujours opposées aux djihadistes dans la partie ouest de Mossoul, les forces irakiennes progressent vers le centre de la rive droite de la ville. Toutefois, les combats se font toujours plus rudes contre les djihadistes de l'Etat islamique.

Après avoir mis la main sur l'un des derniers ponts pouvant être réparé sur le fleuve Tigre lundi 27, les troupes d‘élite de l’armée irakienne sont à portée de tir des deux bâtiments abritant les principaux bastions des djihadistes dans l’ouest de Mossoul.

"Le conseil provincial et le siège du gouvernorat sont à portée de tir", a déclaré, mardi 28 février, un porte-parole des unités du ministère de l'Intérieur. Au-delà de sa dimension symbolique, la prise du bâtiment offrirait aux forces gouvernementales une position de choix pour la reconquête de la vieille ville. Toutefois, après des succès rapides obtenus depuis le début de l'offensive lancée le 17 février, avec notamment la reprise de l'ancien aéroport de la ville, la résistance des djihadistes s'est considérablement durcie à mesure que les forces irakiennes pénétraient dans les faubourgs des quartiers ouest.

Les forces irakiennes se trouvent désormais à quelques deux kilomètres du centre de la partie occidentale de la seconde ville d'Irak où se trouve notamment la mosquée d'où Abou Bakr Al-Baghdadi a proclamé l'établissement du "califat" islamique sur les territoires irako-syrien contrôlés par l'Etat islamique en 2014.

Alors que les combats s'intensifient et se font de plus en plus violents entre les djihadistes et les combattants irakiens, la population civile tente toujours de fuir la ville en prenant la route du désert au nord et à l'est de Mossoul où rien n'est prévu pour accueillir les réfugiés. Quelques 750.000 personnes restaient encore dans la ville avant le déclenchement des combats.

Les Nations unies avaient anticipé l'exode de 250.000 civils de la partie ouest de Mossoul, mais seulement quelques centaines de personnes ont pu fuir le secteur, faute de couloirs humanitaires.

Les forces irakiennes ont également fait la découverte d'un charnier gigantesque aux abords de la route reliant Bagdad à Mossoul. Selon les premières estimations des organisations humanitaires, plus de 4.000 personnes, massacrées par l'organisation terroriste, auraient été ensevelies dans cette fosse commune.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Le conseil provincial et le siège du gouvernorat sont à portée de tir", a déclaré, mardi 28 février, un porte-parole des unités du ministère de l'Intérieur.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-