"Brexit" : l'Union européenne dévoile ses propositions

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
Publié le 02 février 2016 - 14:46
Image
Donald Tusk Union euroépenne
Crédits
©Emmanuel Dunand/AFP
Donald Tusk a publié mardi ses propositions de réformes très attendues pour éviter une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.
©Emmanuel Dunand/AFP
Donald Tusk a diffusé le projet d’accord qu’il a achevé de négocier ces deux derniers jours avec le Premier ministre britannique David Cameron, au sujet d’une série de réformes dans l’UE afin d'éviter un "Brexit".

Le président du Conseil européen, Donald Tusk a publié mardi ses propositions de réformes très attendues pour éviter une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. "Etre ou ne pas être ensemble, telle est la question", a lancé Donald Tusk sur Twitter en publiant ses "propositions pour un nouvel accord avec le Royaume-Uni dans l'UE".

Il a proposé mardi un mécanisme de "sauvegarde" pour limiter pendant une période pouvant aller jusqu'à quatre ans les aides sociales aux travailleurs migrants intra-européens qui s'installent sur le sol britannique -mais aussi dans les autres pays de l'UE- en cas "d'afflux de travailleurs d'autres Etats membres d'une magnitude exceptionnelle".

Ce mécanisme de "frein d'urgence" pourra être activé dans le cas où les services publics d'un pays sont débordés ou si leur Sécurité sociale est victime d'abus répétés. Donald Tusk a également promis à Londres de "respecter les droits et compétences" des pays qui ne sont pas membres de la zone euro.

Il a présenté un "mécanisme" par lequel les neuf pays qui n'ont pas adopté la monnaie unique peuvent faire part de leurs inquiétudes et recevoir "les assurances nécessaires" sur les décisions des 19 autres Etats de l'UE qui l'utilisent.

Mais cela "ne constitue pas un véto et ne pourra retarder des décisions urgentes" en cas de crise financière, a assuré le président du Conseil, en précisant que les détails de son activation doivent encore être discutés. Ces propositions doivent encore être envoyées dans les capitales européennes puis discutées.

Le Premier ministre britannique David Cameron espère trouver un accord avec les 28 chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE lors d'un sommet les 18 et 19 février à Bruxelles, ce qui lui permettrait d'organiser dès juin prochain un référendum sur le maintien ou non de son pays au sein de l'Union.

À LIRE AUSSI

Image
David Cameron à la Chambre des communes.
"Brexit" : Cameron, reçu à Bruxelles, fait monter les enchères
Alors que l'ombre d'un "Brexit", la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, plane, David Cameron et ses partenaires de l'Union poursuivent les négociations. Si ce...
29 janvier 2016 - 18:29
Politique
Image
Brexit : Hollande "particulièrement vigilant" sur la préservation de la zone euro
Alors que le Royaume-Uni tiendra en 2016 un référendum sur son maintien dans l'Union européenne, François Hollande a indiqué ce jeudi qu'il serait "particulièrement vi...
21 janvier 2016 - 14:34
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Hollande
François Hollande, président belliqueux, mais adepte du scooter
Entre théories politiques floues, promesses électorales non tenues et un penchant pour l'action militaire “à mi-chemin", François Hollande aura été plus souvent à la t...
13 juillet 2024 - 12:16
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.