Catalogne: des manifestations annoncées après les arrestations de deux dirigeants indépendantistes

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 17 octobre 2017 - 15:00
Image
Des étudiants espagnols rassemblés devant l'Université de Barcelone manifestent pour la tenue d'un r
Crédits
© LLUIS GENE / AFP
Les indépendantistes sont invités à se rendre devant les préfectures ce mardi.
© LLUIS GENE / AFP
Les principales associations indépendantistes catalanes ont vu deux de leurs dirigeants être placés en détention sur ordre d'un juge d'instruction lundi. Des manifestations ont été annoncées ce mardi en réponse aux arrestations.

Jordi Cuixart et Jordi Sanchez, deux dirigeants indépendantistes catalans, ont été placés en détention sur ordre d'un juge d'instruction lundi 16. Les deux hommes sont accusés de sédition et l'annonce de leur arrestation a provoqué un fort émoi parmi leurs soutiens.

Les deux associations dont ils sont issus, Omnium Cultural et l'Assemblée nationale catalane (ANC), ont annoncé que des manifestations pour dénoncer leur détention auront lieu ce mardi 17. La tension déjà forte entre Barcelone et Madrid est montée d'un cran et la mobilisation pourrait être très suivie.

"Cela n'a pas de sens, nous n'avons pas de mots pour décrire cela (...). C'est pourquoi nous appelons la société catalane à manifester demain (ce mardi), évidemment de manière pacifique", a lancé Jordi Bosch, secrétaire général d'Omnium Cultural à des journalistes.

Ce mardi à midi déjà, les partisans étaient appelés à s'arrêter de travailler brièvement. En fin d'après-midi, des rassemblements sont prévus devant les préfectures. Et ceux-ci risquent d'être à nouveau très importants: les autres dirigeants catalans se sont eux aussi indignés des deux arrestations.

Sur Twitter Carles Puigdemont, le président indépendantiste, a regretté que l'Espagne ait "à nouveau, tristement, des prisonniers politiques". Sur le même réseau social, le compte de Jordi Cuixart a publié une vidéo: "bienvenue, si vous voyez cette vidéo, c'est que l'appareil d'Etat a décidé de me priver de liberté", disait-il en introduction.

En Catalan dans le texte, il invitait les militants à être "plus sereins, confiants et courageux que jamais".

Le gouvernement catalan a jusqu'à jeudi 10h pour renoncer à l'indépendance de leur région, si Carles Puigdemont ne le fait pas, Mariano Rajoy a menacé de suspendre l'autonomie du territoire.

À LIRE AUSSI

Image
Le président de la Catalogne, Carles Puigdemont, le 15 aoctobre 2017 au cimetière de Montjuic à Barc
Catalogne: Puigdemont sous pression de déclarer l'indépendance
La pression augmentait dimanche sur le dirigeant séparatiste catalan Carles Puigdemont qui doit choisir entre proclamer l'indépendance de la Catalogne et pousser l'Eta...
15 octobre 2017 - 17:25
Politique
Image
France-Soir
Catalogne: 691 entreprises ont déjà délocalisé leur siège social
En seulement deux semaines, pas moins de 691 entreprises ont transféré leur siège social hors de Catalogne en raison de la crise politique, selon le dernier décompte d...
17 octobre 2017 - 14:18
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don