"Charlie Hebdo": des centaines de milliers de personnes manifestent contre la France à Grozny

Auteur(s)
JmC
Publié le 19 janvier 2015 - 19:22
Image
Tchetchenie Grozny Manifestation Anti-Charlie Hebdo
Crédits
©Edouard Korniyenko/Reuters
Une manifestation monstre a eu lieu lundi à Grozny pour protester contre la Une de "Charlie Hebdo)
©Edouard Korniyenko/Reuters
Les manifestations anti-françaises, organisées par des activistes islamistes pour protester contre la Une de "Charlie Hebdo", se sont poursuivies ce lundi. La plus importante a rassemblé une foule immense à Grozny, capitale de la Tchétchénie.

Aux cris de "Allahou Akbar" (Allah est grand) et "Mort à la France", plusieurs centaines de milliers de personnes ont manifesté lundi à Grozny, capitale de la Tchétchénie, pour protester contre la Une du dernier numéro de Charlie Hebdo représentant le prophète Mahomet.

Cette manifestation monstre, organisée près de la mosquée principale dans le centre-ville de la capitale de cette province du sud-est de la Russie dont la population est à majorité musulmane, a rassemblé près de 800.000 personnes, selon le ministère russe de l'Intérieur.

Les autorités locales, qui avaient appelé à cette manifestation, ont fait état de leur côté d'"un million de manifestants", un chiffre très élevé et peu crédible pour cette province qui compte 1,3 million d'habitants. Ramzan Kadyrov, le président de la République de Tchétchénie (membre de la fédération russe), avait qualifié de "vulgaire et immoral" le dessin de la couverture de Charlie Hebdo représentant le prophète Mahomet.

D'autres manifestations anti-françaises se sont poursuivies ce lundi dans plusieurs pays musulmans. En Afghanistan, un demi-millier de manifestants ont ainsi défilé à Jalalabad (est du pays) et ont brûlé un drapeau français.

Même scénario et mêmes agissements à Gaza en Palestine, où environ 200 islamistes radicaux ont défilé devant le Centre culturel français, brûlé des drapeaux français et menacé de s'en prendre aux Français, aux cris de "Français, dégagez de Gaza ou nous vous égorgerons".

A Peshawar, au Pakistan (nord du pays), environ 200 militants de la Jamaat-e-Islami, un des principaux partis islamistes du pays, ont scandé "Mort à la France", "Mort à Charlie Hebdo" et ont appelé à l'expulsion de l'ambassadeur de France.

A Téhéran, en Iran, environ 2.000 personnes ont manifesté près de l'ambassade de France en scandant "Mort à la France", "Mort à Israël" et "Nous aimons le prophète".

Ces manifestations contre la France avaient commencé en fin de semaine, notamment à Niamey (Niger), où 45 églises, cinq hôtels, plusieurs dizaines de bars et deux écoles chrétiennes ont été incendiées ou pillées, selon les autorités, qui ont établi à 10 morts le bilan des affrontements entre communautés et avec la police en trois jours.

Durant le week-end, des milliers de personnes avaient aussi défilé dans les rues en Mauritanie, au Sénégal, au Mali, en Algérie, au Pakistan, en Iran notamment.

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don