COP21: un nouveau projet d'accord publié par l'ONU

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

COP21: un nouveau projet d'accord publié par l'ONU

Publié le 03/12/2015 à 16:22 - Mise à jour à 19:45
©Dominique Faget/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Au quatrième jour des négociations de la COP21, un nouveau projet d'accord a été publié ce jeudi par l'ONU. Mais les avancées sur le réchauffement climatique restent lentes et les divergences nombreuses alors qu'un premier projet d'accord doit être remis à François Hollande samedi 5.

Après trois jours de négociations à la COP21 et malgré la bonne volonté affichée par les chefs d'Etat dans leurs discours inauguraux, les discussions progresse lentement. Mercredi 2, Laurent Fabius a fait remarquer  aux négociateurs des 195 pays présents qu'il était nécessaire "d'accélérer le processus parce qu’il nous reste beaucoup de travail".

Le projet de texte actualisé, publié sur le site de la Convention-cadre des Nations unies sur le climat, reflète les avancées réalisées pendant les premiers jours des négociations. Mais de nombreux points demeurent en suspens, comme le reflète la présence de près de 1.400 expressions entre crochets dans le texte, c'est-à-dire qui restent à préciser, contre 1.200 avant la conférence. L'un des points primordiaux, celui de la hausse globale de la température mondiale à limiter à 1,5°C ou à 2°C, reste à régler. Une nouvelle version du texte est attendue ce jeudi soir ou vendredi matin au plus tard.

Dans le calendrier prévu, un projet d’accord le plus lisible possible doit être transmis samedi 5 à la présidence française, avant que les ministres des pays ne règlent les derniers points en suspens lors de la deuxième semaine de la conférence, du 7 au 11 décembre. Mais les divergences entre pays développés, en développement ou producteurs d'énergies fossiles subsistent.

Selon la Fondation Hulot, plus de 50 réunions de groupes de travail ont eu lieu en trois jours de conférence. Pour l'ONG, c'est un nombre trop important pour assurer une bonne coordination. Pour accélérer le rythme, le nombre de groupes de travail devrait être réduit, sur proposition du groupe de pays G77 (133 pays en développement + la Chine). Quelque 12 réunions étaient prévues ce jeudi, au lieu de 25 la veille.

Ce jeudi au Bourget, lieu des réunions, des activistes de Greenpeace ont manifesté pour "sortir les pollueurs" de la conférence. L'ONG dénonce la présence de grandes entreprises, pas toujours réputées pour leur engagement écologique, au sein des sponsors.

Une vingtaine de villes du monde, dont Paris, ont signé mercredi 2 une promesse d'engager 10% de leur budget à renforcer les actions de prévention ou de lutte contre les risques, qui peuvent être climatiques, mais aussi sociaux ou terroristes.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les 195 pays parties à la COP21 peinent toujours à se mettre d'accord sur un texte unique.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-