Dans le Nord, François Hollande salue Xavier Bertrand

Dans le Nord, François Hollande salue Xavier Bertrand

Publié le 17/12/2015 à 13:58 - Mise à jour à 14:01
©Philippe Wojazer/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

François Hollande et Xavier Bertrand se sont rencontrés ce jeudi à Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais) pour l'inauguration d'un monument dédié à la "fraternisation" des soldats français et allemand durant la Première Guerre mondiale. Le chef de l'Etat en a profité pour appeler à "la concorde" et à ne "pas transformer nos divergences en discordes".

François Hollande a salué ce jeudi à Neuville-Saint-Vaast Xavier Bertrand (Les Républicains), vainqueur dimanche des régionales dans le nord grâce au retrait de la gauche, louant les valeurs de "fraternité", de "solidarité" et appelant à "la concorde" et à ne "pas transformer nos divergences en discordes".

Rendant hommage au président socialiste sortant Daniel Percheron, qui "s'efface après tant d'années au service de la collectivité, si attaché à cette terre du Pas-de Calais et auquel je suis lié par l'histoire", le président de la République, venu inaugurer un monument commémorant les fraternisations durant la Première guerre mondiale, a également loué son successeur, Xavier Bertrand, ancien ministre de Nicolas Sarkozy.

Xavier Bertrand "vient, après l'épreuve du suffrage universel, de prendre la responsabilité de cette grande région Nord-Pas-de-Calais/Picardie", a rappelé François Hollande. Il a évoqué "une responsabilité commune pour répondre (...) aux défis, aux alertes qui nous sont aujourd'hui lancées", a-t-il affirmé, lors de ce premier et hautement symbolique déplacement depuis les régionales. Une référence à la fois à la percée du Front national, lors des élections des 6 et 13 décembre et aux attentats du 13 novembre.

"La France est partagée entre des sensibilités différentes, elles sont nécessaires, indispensables même à la démocratie (...) Le débat est toujours utile, il est même inhérent à la République et rien ne serait pire que de l'éteindre mais face aux épreuves et aux défis, notre pays a besoin de concorde pour résister face à la menace terroriste, pour écarter la peur qui mine la cohésion, pour répondre aux conséquences des crises", a martelé le chef de l'Etat.

Il s'exprimait en présence du président LR du Sénat, Gérard Larcher, et d'élus, de la région de la majorité comme de l'opposition. "Voilà pourquoi nous avons besoin, au-delà de ce qui peut nous séparer, de concorde. Ne transformons pas nos différences en défiances, nos divergences en discordes. Nous sommes tous dépositaires de la République", a-t-il insisté

François Hollande a exalté "la fraternité, valeur républicaine qui lie de manière indissoluble ceux qui vivent sur notre territoire" mais aussi "la solidarité qui nous conduit à n'abandonner personne à un sort qu'il n'a pas choisi".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Hollande s'est affiché aux côtés de Xavier Bertrand dans le Nord.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-