Des députés européens dénoncent le passe sanitaire, "oppressif et inefficace"

Des députés européens dénoncent le passe sanitaire, "oppressif et inefficace"

Publié le 02/11/2021 à 17:49 - Mise à jour à 18:12
DR
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

« Cette semaine encore, nous sommes ici pour dire non à la discrimination et non à la ségrégation. Nous sommes ici pour défendre les droits fondamentaux et les droits de l'homme. » Quatre parlementaires européens ont donné une conférence de presse, jeudi 28 octobre, pour faire part de leur opposition radicale au passe-sanitaire, appliquée aujourd’hui dans la plupart des pays de l'Union européenne, de façon plus ou moins étendue.

Première à prendre la parole, la députée allemande Christine Anderson (AfD) s’est insurgée contre « l’oppression que les différents gouvernements européens exercent sur le peuple ». « On nous a promis que les vaccinations allaient changer la donne et restaurer notre liberté. Il s'avère que rien de tout cela n'était vrai. Le vaccin ne vous rend pas immunisé. Vous pouvez toujours contracter le virus et vous pouvez toujours être contagieux. » Seule certitude selon elle : « Le vaccin a déversé des milliards et des milliards dans les poches des entreprises pharmaceutiques. » L’élue va même plus loin, en estimant que « jamais, dans l’histoire de l’humanité, il n’y a eu d’élite politique sincèrement préoccupée par le bien-être des gens ordinaires. » Et de s’interroger : « Qu’est-ce qui nous fait croire que c’est différent aujourd’hui ? »

Discrimination

Lui emboîtant le pas, la députée italienne Francesca Donato (Ligue du Nord) a souligné que « la question [n’était] pas d’être pour ou contre les vaccins Covid. La question aujourd’hui, c’est de savoir si nous sommes censés laisser les citoyens européens sans la sauvegarde de leurs droits fondamentaux. Précisément le droit d'avoir un emploi, d'être traité de manière égale par les institutions sans aucune discrimination et le droit de protéger l'intégrité de leur corps en choisissant une liberté complète. »

Dire non à la discrimination et à l’oppression : c’est également le mot d’ordre du parlementaire croate Ivan Sincic (Bouclier humain). « Partout en Europe, des politiques mises en place ont volé la vie des gens. Les gouvernements font de plus en plus de chantage aux citoyens. » Il a aussi contesté l’efficacité du passe sanitaire, dont il souligne qu’il « donne aux personnes qui le portent un faux sentiment de sécurité ».

Débunkage

La vidéo de cette conférence de presse a été largement diffusée sur les réseaux sociaux. À l’heure où nous écrivons ces lignes, elle a été visionnée plus de 150 000 fois. Une conférence de presse semblable avait été organisée la semaine précédente, le 20 octobre, par le même groupe de parlementaires.

Ils avaient alors dénoncé le fait de devoir présenter le passe sanitaire pour pénétrer dans l’enceinte du Parlement européen, y compris pour son personnel et les parlementaires. Aussitôt, le journal 20 Minutes avaient publié un article « débunkant » cette information. Pas de chance : le lendemain de la parution de l’article, le 27 octobre, la mesure était entérinée

La conférence de presse [doublage par Quadrillage Traduction]



La vidéo traduite par Quantum Leap :

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




De gauche à droite, les parlementaires Ivan Sincic, Christian Terhes (au centre), Francesca Donato et Christine Anderson.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-