Election en Allemagne 2017 - Où trouver les premiers résultats avant l'heure officielle

Election en Allemagne 2017 - Où trouver les premiers résultats avant l'heure officielle

Publié le 24/09/2017 à 17:44 - Mise à jour à 18:02
© Odd ANDERSEN / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Dimanche 24, 61,5 millions d'Allemands sont appelés aux urnes pour renouveler leurs députés lors des élections législatives fédérales. Les bureaux de vote ferment à 18h et les premiers résultats seront connus rapidement après la clôture du scrutin. Cependant, la presse étrangère peut se laisser aller à quelques indications avant l'heure officielle.

RESULTAT ALLEMAGNE - Ce dimanche 24, le pays le plus peuplé de l'Union européenne renouvelle sa chambre basse du parlement. C'est cette assemblée qui décide ensuite, au gré des coalitions, qui sera le Chancelier pour les quatre prochaines années. Les horaires des bureaux de vote sont les même dans tout le pays et la clôture du scrutin est relativement précoce: 18h. 

Les premiers résultats devraient seront dévoilés peu après la fermeture des bureaux de vote grâce à des relevés faits dans une sélection de bureaux représentatifs. En 2013, lors du précédent scrutin, la première estimation était tombée à 18h15, un quart d'heure après la femreture des bureaux. Les résultats officiels seront connus progressivement au cours de la soirée, sans doute aux alentours de 21h30, au gré des dépouillements dans les différentes circonscriptions.

Cependant, il sera possible sans doute de consulter des chiffres avant l'horaire fatidique. En effet, si les journaux allemands ne peuvent en principe pas communiquer de chiffres avant la fermeture des bureaux, les journaux étrangers ne sont pas soumis à cette règle. En milieu d'après-midi, peu de journaux français ont mis en place un "direct" permettant d'avoir des estimations rapides. On peut citer cependant Lemonde.fr. C'est par contre du côté de la presse anglo-saxonne que les journaux sont pour l'instant les plus actifs: l'Independent, le Telegraph, le Financial Times, ou le Daily Express communiquent déjà des chiffres de sondages, laissant entendre d'ailleurs que la CDU-CSU est devant. Nul doute qu'ils communiqueront les résultats qu'ils auront pu collecter avant l'annonce officuelle. Dans l'après-midi, sur la base de sondages de dernière minute, la CDU-CSU semblait devoir réaliser aux alentours de 37% battant largement le SPD avec seulement 20%.

Un total de 61,5 millions d'Allemands sont appelés aux urnes ce dimanche 24 pour le seul et unique tour des élections législatives fédérales. Les électeurs vont désigner les membres du 19ème Bundestag (l'équivalent de l'Assemblée nationale) qui, au terme de tractations devant mener à la formation d'une coalition, désignera un chancelier.

Ou plutôt très probablement une chancelière -pour la quatrième fois consécutive-, tant Angela Merkel et la CDU partent de nouveau favoris pour le scrutin. Les derniers sondages créditent ainsi le parti de 36% à 37% des intentions de vote, loin devant le SPD (gauche, 22% à 24%), l'AfD (extrême droite) et Die Linke (extrême gauche) autour de 10%, puis les libéraux (FDP, 7% à 9%) et les écologistes (Grüne, 5% à 7%).

Pour autant,  le résultat de ce scrutin aux règles très particulières (chaque électeur a par exemple deux voix ou encore le nombre d'élus peut varier) est loin d'être scellé. Quelle coalition autour d'Angela Merkel fixera le cap de la politique allemande des prochaines années? La question est loin d'être anecdotique tant pour le pays, où le ressentiment à l'encontre des migrants monte, que pour l'Europe, dont l'Allemagne est de fait un pays leader.  

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Angela Merkel, sauf immense surprise, devrait être reconduite Chancelière.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-