Elections américaines : une cuisante défaite pour …. La démocratie.

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 06 novembre 2020
Mis à jour le 08 novembre 2020
Image
Les contestations pour les élections américaines
Crédits
SETH HERALD / AFP
Les contestations se multiplient, attisées par un président américain qui refuse de reconnaitre sa défaite
SETH HERALD / AFP

Il aura fallu attendre 4 jours, pour que les élections américaines livrent leur verdict. Joe Biden est élu 46ème président des Etats Unis.

Dimanche 03h00 Le discours officiel de Joe Biden

C’est à 20h00 (02h00 du matin à Paris), que Joe Biden a pris la parole pour revendiquer la victoire. Avant de tracer les grandes lignes de sa présidence, le président élu s’est adressé à la nation avec l’ambition d’apaiser les tensions :

"Le peuple a parlé. Il nous a livré une victoire claire, une victoire convaincante, une victoire pour nous, le peuple. Nous avons gagné avec le plus de voix jamais obtenues par un ticket présidentiel dans l'histoire de la nation. Soixante-quatorze millions."

 

Samedi 18h00 Le premier Tweet de Joe Biden, déclaré président élu

 

"Le travail qui nous attend sera difficile, mais je vous le promets: je serai le président de tous les Américains - que vous ayez voté pour moi ou non. Je garderai la foi que vous avez placée en moi."


Samedi 18h00 Joe Biden 273  Donald Trump 214

L’agence Associated Press (AP) vient de déclarer Joe Biden « président élu » des Etats Unis d’Amérique. Alors que le dépouillement n’est toujours pas terminé en Géorgie, dans l’Arizona, le Nevada et en Caroline du Nord, le candidat démocrate a dépassé la barre des 270 Grands électeurs. Après 4 jours de suspense, la presse américaine a donc confirmé la tendance qui se profilait depuis plusieurs jours.

 

Samedi 06h30 Joe Biden 264 – Donald Trum 214

La journée de vendredi n’a pas permis de départager les deux candidats, même si la position de Joe Biden devient de plus en plus confortable. Les médias américains devraient officialiser cette situation, et Joe Biden s’est exprimé en ce sens :  

"Nous allons gagner d'une majorité significative. Avec 74 millions de vote. C'est plus que n'importe quel autre président dans l'histoire des Etats-Unis."

Adoptant la posture présidentielle, le candidat démocrate a également appelé à la réconciliation de tous les américains :

« Nous sommes peut-être rivaux, mais nous ne sommes pas des ennemis."

 

 

Vendredi 19h00 Joe Biden 264 – Donald Trump 214

 

Alors que Joe Biden a annoncé qu’il allait prendre la parole dans les heures qui viennent, le sénateur Mitt Romney a critiqué publiquement le candidat de son camp.

  "Le président est dans son droit quand il demande un recomptage, (…) il a tort de dire que l'élection a été truquée"

De son côté, Nancy Pelosi, à la tête de  la Chambre des représentants, a déjà présenté Joe Biden comme le président élu

 

Le 04 novembre, le monde aurait dû connaître le nom du 46ème président des Etats-Unis d’Amérique. Comme France Soir vous l’a fait vivre depuis 3 jours, ces élections américaines n’ont pas encore permis de départager Donald Trump et Joe Biden.

A cette heure (vendredi 06/11 11h00, heure de Paris), si Joe Biden devance l’actuel président américain (264 Grands électeurs contre 214), tout est encore possible. On devrait cependant connaitre un dénouement de la situation dans les prochaines heures.

Une incertitude angoissante mais un désastre pour la démocratie américaine

Pourtant, le président américain avait déjà revendiqué la victoire dès le mercredi 04 septembre :

« Nous avons gagné cette élection. (…) Nous voulons que le dépouillement s’arrête et nous irons jusqu’à la Cour Suprême »

 

Tout en appelant à la plus grande prudence, le camp démocrate avait dénoncé ces affirmations les qualifiant de « scandaleuses » et « honteuses ».

Mais 3 jours après le scrutin, c’est sur la scène judiciaire que pourrait se jouer finalement l’élection américaine. Des recours ont déjà été déposés, et le millier d’avocats spécialisés, recruté par le camp républicain, s’efforce de contester la probable victoire de l’adversaire. C’est un coup dur pour la démocratie américaine, d’autant plus que cette joute verbale entre les deux candidats ne fait qu’attiser les oppositions et les fractures de la société américaine.

À LIRE AUSSI

Image
Nouvelle bombe dans la guerre des mots
Les Chinois soignent, les USA sont stratèges, la France lit la « mauvaise revue » et l’UE joue « mal » au casino. Et les Americains votent
ANALYSE : Quand les Chinois soignent, quand les Etats-Unis jouent leur enjeu stratégique,  la France lit la « mauvaise revue », les ministres se protègent et l’UE joue...
Publié le 04 novembre 2020
Politique
Image
Biden Trump, les élections américaines
Elections américaines : Donald Trump – Joe Biden, un suspens qui pourrait durer des heures ou des semaines !
Les élections américaines maintiennent le suspens, et personne ne peut prédire qui de Donald Trump  ou de Joe Biden sera élu Président des Etats Unis d’Amérique.13h00 ...
Publié le 04 novembre 2020
Politique