Etat islamique: le chef de l'organisation, Abou Bakr al-Baghdadi, aurait été grièvement blessé en Irak

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Etat islamique: le chef de l'organisation, Abou Bakr al-Baghdadi, aurait été grièvement blessé en Irak

Publié le 21/04/2015 à 18:53 - Mise à jour à 19:10
©Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): Maxime Macé

-A +A

Le leader de l'Etat islamique Abou Bakr al-Baghdadi aurait été grièvement blessé dans un bombardement de la coalition internationale. Le groupe terroriste aurait envisagé de lui trouver un remplaçant.

Le chef de l'organisation djihadiste Etat islamique (EI) Abou Bakr al-Baghdadi, calife autoproclamé, aurait été blessé dans une frappe la coalition internationale mardi 18 mars rapporte le journal britannique The Guardian.

Le raid aérien aurait eu lieu dans l'ouest de l'Irak, sur une route entre les villages de Umm al-Rous et al-Qaraan, près de la ville d'al-Baaj dans la province de Ninive près de la frontière syrienne. L'attaque visait une colonne de véhicules transportant des responsables de l'organisation terroriste, mais visiblement la coalition ignorait que son chef se trouvait à bord d'un des véhicules. Selon une source en contact avec le groupe EI et le quotidien britannique, il souffre de plusieurs blessures graves et ne serait pas en état de diriger le groupe terroriste en raison de sa convalescence.

Des blessures suffisamment graves pour que les dirigeants de l'Etat islamique convoquent une réunion au sommet pour trouver un remplaçant à Abou Bakr al-Baghdadi si celui-ci devait succomber.

A noter qu'il est fort probable qu'un successeur est déjà été désigné, compte tenu du fait que le rôle d'un djihadiste est de mourir au nom de sa foi. La mort du calife de l'Etat islamique, si celle-ci devait survenir, ne devrait pas impacter de façon durable les actions du groupe. La mort de son prédécesseur, Abou Omar al-Baghdadi, fondateur de l'Etat islamique en Irak et abattu en avril 2010 n'avait pas provoqué de remous majeur dans l'organisation.

Ces derniers mois, les frappes aériennes menées par la coalition internationale ont été de plus en plus efficaces et ont fait plusieurs morts dans les rangs de l’Etat islamique, comme l’adjoint de Baghdadi, Abu Muslim al-Turkmani, et le chef des opérations militaires du groupe en Irak.

Le groupe djihadiste a récemment perdu du terrain en Irak et en Syrie. Une offensive menée par les milices chiites et l’armée régulière irakienne a repris la quatrième ville d’Irak, Tikrit, en mars. Parallèlement, les combattants peshmergas (kurdes irakiens) sont parvenue à reprendre des positions à l'organisation terroriste sur la rive gauche du Tigre.

Cependant, la route vers Mossoul, fief de l'EI en Irak, semble encore longue.

 

Auteur(s): Maxime Macé


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Abou Bakr al-Baghdadi, calife de l'EI, aurait été grièvement blessé en mars.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-