États-Unis: le malaise d'Hillary Clinton lors des commémorations du 11 septembre (VIDEO)

États-Unis: le malaise d'Hillary Clinton lors des commémorations du 11 septembre (VIDEO)

Publié le 12/09/2016 à 12:16 - Mise à jour à 16:16
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Hillary Clinton a dû écourter sa présence aux commémorations de l'attaque du World Trade Center à cause d'un malaise, dimanche. Vraisemblablement victime d'une pneumonie, elle a par ailleurs annulé ses déplacements prévus en début de cette semaine.

La candidate démocrate à la Maison-Blanche, Hillary Clinton, était à New York dimanche 11, quinze années après l'attaque de l'emblème économique des Etats-Unis qui avait fait plus de 3.000 morts. Ce déplacement était censé l'asseoir un peu plus dans le fauteuil de candidat à la Maison-Blanche, mais elle a fait un malaise qui fragilise sa position. Présente à Ground Zero pendant une heure et demie et sous une chaleur de 28 degrés, la candidate serait atteinte d'une pneumonie qu'elle fait soigner depuis vendredi 9.

Le médecin d'Hillary Clinton, le docteur Lisa Bardack a tout de même signalé que la candidate "récupère assez vite". Réfugiée dans l'appartement de sa fille Chelsea, à New York, Hillary Clinton est ressortie se disant "en pleine forme" mais, malgré cela, la candidate démocrate a annulé ses déplacements de début de semaine visant à lever des fonds pour sa campagne.

Après avoir classé la moitié des électeurs de Trump dans le clan des "pitoyables, xénophobes, islamophobes…", ce qui lui a valu d'être franchement critiquée, ce malaise donne du grain à moudre au camp républicain. L'évènement fait les affaires de l'autre candidat à cette élection, Donald Trump, selon qui son adversaire n'a pas "la santé morale et physique" pour s'asseoir autour du bureau ovale. Le représentant des républicains répète depuis des mois que son adversaire à l'élection présidentielle aurait des problèmes de santé graves à cacher aux Américains. Ne pouvant pas tellement tacler Hillary Clinton sur sa méconnaissance des dossiers et du fonctionnement de l'organe politique, son état de santé fait office de cheval de bataille pour ses adversaires.

Les électeurs étant très attachés à l'image d'un chef vaillant et en pleine forme, ce "coup de chaud" pourrait avoir un effet dans les sondages, au moins à court terme. 

(Voir ci-dessous la vidéo du malaise d'Hillary Clinton)

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Hillary Clinton est devenue la première femme à être en lice pour la présidence des Etats-Unis.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-