Football: éliminée lors des qualifications, l'équipe nationale de Syrie n'ira pas au Mondial-2018

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 10 octobre 2017 - 20:01
Image
Equipe de foot de Syrie
Crédits
©Capture d'écran
La Syrie avait ouvert le score dès la 6e minute par l'intermédiaire d'Omar al-Soma.
©Capture d'écran
L'Australie a éliminé ce mardi la Syrie de la course à la Coupe du Monde de football 2018, qui se tiendra en Russie. Tim Cahill a inscrit un doublé. Omar al-Soma avait pourtant ouvert le score pour les Aigles de Damas à la 6e minute.

Jusqu'au dernier match de football, ils ont cru pouvoir le faire… pouvoir réaliser l'exploit et offrir à leur peuple une parenthèse légère, après plus de six ans d'horreur. L'équipe nationale de Syrie a finalement été éliminée de la course au Mondial-2018 par l'Australie ce mardi 10, après un dernier match de poules qui est allé jusqu'à la prolongation.

Le responsable de cette désillusion se prénomme Tim Cahill. C'est un joueur australien, évoluant au poste de milieu de terrain, à la fois en équipe nationale et au Melbourne City FC. Il a marqué une première fois de la tête à la 12e minute, alors que la Syrie avait ouvert le score dès la 6e, par l'intermédiaire d'Omar al-Soma, qui avait d'ailleurs déjà fait trembler les filets lors de la première confrontation entre les deux formations.

Tim Cahill a ensuite sévi une nouvelle fois de la tête pendant la prolongation, à la 109e minute, enterrant tous les espoirs de la Syrie de se rendre en Russie en 2018 pour y disputer sa première Coupe du Monde.

La route n'est en revanche pas finie pour l'Australie qui devra affronter un match de barrage contre le 4e de la zone Concacaf (adversaire encore à déterminer: Etats-Unis, le Panama ou le Honduras).

Les Aigles de Damas, comme sont surnommés les joueurs de l'équipe nationale de Syrie, sont accusés d'être à la solde du dictateur syrien Bachar al-Assad. De nombreux opposants au régime ont d'ailleurs toujours refusé de les soutenir, persistant à dire que le simple fait de porter le maillot cautionne les actes barbares perpétrés par l'armée syrienne.

La délégation rêvait d'aller en Russie -alliée de Bachar al-Assad- pour un premier Mondial… même si les déplacements de supporters auraient certainement été interdits. D'ailleurs, la sélection syrienne n'a jamais joué à domicile depuis le début du conflit. Le dernier match considéré comme "à domicile" s'est par exemple déroulé dans un stade de Malacca, en Malaisie. 

À LIRE AUSSI

Image
Un bombardier russe Su-35 à la base russe de Hmeimim, en Syrie, le 4 mai 2016
Syrie: l'armée russe affirme avoir tué 120 combattants de l'EI
Quelque 120 combattants du groupe jihadiste Etat islamique et plus de 60 "mercenaires" étrangers ont été tués en Syrie au cours de ces dernières 24 heures après des fr...
07 octobre 2017 - 13:47
Politique
Image
France-Soir
Opération des rebelles syriens dans la province d'Idleb, selon Erdogan
Les rebelles syriens soutenus par Ankara ont lancé une nouvelle opération dans la province d'Idleb (nord-ouest), contrôlée en grande partie par des jihadistes de l'ex-...
07 octobre 2017 - 16:22
Image
Un combattant des Forces démocratiques syriennes (FDS) soutenues par Washington sur la ligne de fron
Syrie: à Raqa, bientôt la "dernière semaine" de combats contre l'EI
Les combattants kurdes et arabes des Forces démocratiques syriennes (FDS), soutenues par Washington, approchent de leur "dernière semaine" de combats à Raqa contre les...
08 octobre 2017 - 23:43
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don