Guerre en Ukraine: Viktor Orban appelle à des pourparlers russo-américains

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 24 juillet 2022 - 20:15
Image
Orban
Crédits
Attila KISBENEDEK/AFP
"Les Ukrainiens ne sortiront pas victorieux."
Attila KISBENEDEK/AFP

Le Premier ministre Hongrois, Viktor Orban, a plaidé ce samedi pour des pourparlers entre les États-Unis et la Russie dans l'espoir de trouver une porte de sortie à la guerre en Ukraine, mettant une nouvelle fois en cause la stratégie de l'Union européenne dans le conflit qui oppose la Russie à l'Ukraine et les sanctions adoptées à l'encontre de Moscou.

« Nous sommes assis dans une voiture dont les quatre pneus sont crevés », a-t-il asséné à propos du conflit, soutenant qu’il « n’aurait jamais éclaté si Donald Trump était encore à la tête des États-Unis et Angela Merkel chancelière allemande ».

Les sanctions anti-russes, dont les effets sur l'économie des pays d'Europe sont dramatiques, « ne modifieront pas la donne » et « les Ukrainiens ne sortiront pas victorieux », a, en outre, lancé M. Orban. Il en va de même pour les livraisons d'armes en Ukraine : « Plus l’Occident envoie des armes puissantes, plus la guerre s’éternise ».

« Une nouvelle stratégie est nécessaire, qui devrait se focaliser sur des négociations de paix au lieu de vouloir gagner la guerre », a estimé le chef du gouvernement hongrois. Et d'ajouter : L'UE « ne doit pas se ranger du côté des Ukrainiens, mais se positionner » entre Washington et le Kremlin. Selon Viktor Orban, « uniquement des pourparlers russo-américains pourront mettre fin au conflit, car la Russie veut des garanties de sécurité » que seul Washington peut donner.

S'il a voté les sanctions aux côtés des autres pays membres de l'UE, Viktor Orban a accentué ses critiques vis-à-vis de la stratégie au cours des dernières semaines. L'Union européenne s'est « tirée une balle dans les poumons » avec des sanctions économiques non seulement inefficaces contre la Russie, mais qui, à moins d'être stoppées, risquent de détruire l'économie européenne, clamait-il le 15 juillet dernier. 

À LIRE AUSSI

Image
Orban
Sanctions anti-russes: pour Orban, l’UE s’est "tirée une balle dans les poumons"
L'Union européenne s'est « tirée une balle dans les poumons » avec des sanctions économiques non seulement inefficaces contre la Russie, mais qui, à moins d'être stopp...
15 juillet 2022 - 18:00
Politique
Image
Le Premier ministre hongrois Viktor Orban, le 10 février 2019 à Budapest
La Hongrie déclare l'état d'urgence car "le monde est au bord d'une crise économique"
« Le monde est au bord d'une crise économique. La Hongrie doit rester en dehors de cette guerre et protéger la sécurité financière de ses familles », a déclaré le prem...
26 mai 2022 - 14:55
Politique
Image
NordStream 2
La Hongrie compte maintenir ses importations de gaz russe
La Hongrie ne compte pas suivre l’exemple des autres pays membres de l’Union européenne qui affichent leur volonté de s’émanciper des importations de gaz russe. Le 6 m...
12 mars 2022 - 18:00
Politique
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don