Hécatombe chez les oligarques russes

Auteur(s)
Dominique Weiss, pour FranceSoir
Publié le 28 avril 2022 - 18:30
Image
Vladimir Poutine bougie
Crédits
AFP
Vladimir Poutine.
AFP

Depuis le début du conflit russo-ukrainien, de nombreux oligarques russes ont été retrouvés morts. En Russie, en Espagne et au Royaume-Uni, les circonstances de leurs décès sont encore troubles. Un enchaînement de suicides présumés qui a commencé en janvier 2022, dont la liste s'allonge de semaine en semaine.

Sergey Protosenya, ancien directeur du géant gazier Novatek, retrouvé mort avec sa famille dans une villa en Espagne ;
Vladislav Avaev, ancien vice-président de Gazprombank, retrouvé mort avec sa fille et sa femme à Moscou ;
Leonid Schulman, directeur de Gazprom, retrouvé mort dans sa salle de bains près de Léningrad ;
Alexander Tyulyakov, directeur adjoint de Gazprom, découvert pendu dans la région de Saint-Pétersbourg ;
Mikhail Watford, magnat du pétrole, retrouvé pendu dans le garage de son manoir, au Royaume-Uni ;
Vasily Melnikov, ancien salarié de la société MedStorm, lui aussi découvert mort dans son appartement de Nijni Novgorod.

De (très) près ou de loin, tous participaient à l'industrie du gaz et du pétrole.

Dans chacun de ces décès, les premiers éléments de l'enquête laissent supposer que les hommes d'affaires auraient tué leur famille avant de se donner la mort. Cela étant, de nombreux détails troublants laissent planer le doute quant aux circonstances exactes de leur mort ; l'implication de tierces personnes ne serait pas impossible... Dans le cas de Sergey Protosenya, ancien directeur du géant gazier Novatek, le corps a été découvert sans aucune trace de sang, alors que la scène de crime en était maculée.

Des sanctions économiques meurtrières ?

La communauté internationale a pris de nombreuses sanctions économiques suite à la déclaration de guerre de la Russie : gel des avoirs, interdiction d’exportation de technologies de pointe, déconnexion des grandes banques et entreprises du système d’échanges interbancaires Swift, fermeture de l’espace aérien européen, limitation d’accès aux capitaux occidentaux…

Voir aussi : États-Unis: le colonel MacGregor alerte quant à la périlleuse implication américaine en Ukraine

Si Vladimir Poutine ne semble pas près de mettre un terme au conflit pour autant, les oligarques du pays sont économiquement touchés et l'on peut aisément les imaginer tiraillés entre Occident et Kremlin. Notons toutefois que l'institut de sondage indépendant Levada rapporte un bond de popularité considérable de Vladimir Poutine, depuis le début du conflit. Alors, suicides ou éliminations ?

À LIRE AUSSI

Image
Akhenaton
"Nous sommes dans une culture de destruction" Akhenaton
Pour ce "Défi de la vérité", nous nous sommes déplacés à Marseille afin d’aller à la rencontre du rappeur Akhenaton. Le chanteur du groupe IAM s’est particulièrement i...
15 avril 2022 - 20:45
Vidéos
Image
Olaf Scholz chancelier Allemagne
Conférence des pourvoyeurs d’armes de l’Otan à Ramstein: ingérence dans les affaires allemandes?
Mardi 26 avril, se tient à Ramstein (Allemagne) une conférence réunissant 40 pays, selon les organisateurs, pour décider de l’envoi d’armements lourds à l’Ukraine. Le ...
26 avril 2022 - 17:35
Politique
Image
Jean-Pierre Petit : debriefing
"La supériorité militaire de la Russie est bien réelle" Jean-Pierre Petit
Un ponte de la science ostracisé par ses confrères en France, dont les découvertes ont pourtant permis à la Russie d’acquérir une supériorité militaire incontestable. ...
27 mars 2022 - 14:10
Vidéos