Il dîne dans un restaurant parisien, son voisin lui passe Trump au téléphone

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Il dîne dans un restaurant parisien, son voisin lui passe Trump au téléphone

Publié le 21/01/2019 à 10:55 - Mise à jour à 11:03
© Jim WATSON / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Dan Balz, journaliste américain correspondant pour le "Washington Post" à Paris, dînait au restaurant samedi soir quand son voisin de table, qui l'avait entendu parler politique, lui a passé Donald Trump au téléphone. Un pur hasard.

Un homme dînait tranquillement dans un restaurant parisien samedi 19 au soir, discutant politique américaine et "shutdown", quand son voisin de table lui a proposé de parler au téléphone avec Donald Trump.

Dan Balz, journaliste américain correspondant à Paris pour le Washington Post, ne s'y attendait certainement pas mais il a réellement parlé avec le président des Etats-Unis au téléphone, et s'est empressé de raconter cette anecdote dans son journal.

Samedi soir, il dînait donc avec un ami américain quand un confrère de la chaîne CNBC, assis à la table d'à côté, lui a passé son interlocuteur en disant simplement "Vous voulez parler au président?".

Lire aussi: Donald Trump, le show et le chaos

C'est Trump lui-même qui a en réalité demandé à lui parler quand le journaliste de la CNBC lui a dit que deux Américains parlaient de lui en bien.

Dan Balz a alors essayé d'obtenir des informations sur le "shutdown", blocage qui paralyse l'administration américaine depuis plusieurs jours. Mais au bout de deux minutes, sentant qu'il n'a pas affaire à un soutien, Trump lui a posé la question fatidique: "Mais vous êtes Trump ou Hillary?". Il lui a juste répondu: "Je suis reporter".

La conversation n'a finalement duré que deux minutes et le journaliste n'a pas obtenu de scoop, juste une sacrée anecdote à raconter: "C'était juste un moment étrange et une rencontre fortuite avec le président des Etats-Unis. Je me demande s'il y en aura d'autres".

Et aussi:

Shutdown: Trump attaque les démocrates qui refusent son offre de sortie de crise

Au Texas, une famille se bat contre le mur de Trump

"Shutdown": fast-food à la Maison Blanche, Trump paye l'addition

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un journaliste américain, correspondant pour le "Washington Post" à Paris, a eu Trump par hasard au téléphone samedi soir.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-