Irak: la France a bombardé Daech près de Mossoul

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Irak: la France a bombardé Daech près de Mossoul

Publié le 14/01/2016 à 10:00 - Mise à jour à 10:03
©Caren Firouz/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

En Irak, l'aviation française a bombardé un centre de télécommunications de Daech près de Mossoul, a annoncé Jean-Yves Le Drian.

L'aviation française a bombardé dans la nuit de mercredi 13 à ce jeudi 14 janvier un centre de télécommunications du groupe Daech près de Mossoul (nord de l'Irak), a annoncé ce jeudi le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

"Nous avons frappé cette nuit aux environs de Mossoul sur un centre de télécommunications de Daech (acronyme de l'EI en arabe), un centre de propagande", a-t-il dit sur la chaîne BFMTV.

"Nous avons frappé sept fois depuis lundi", a ajouté la ministre de la Défense, l'aviation française visant l'EI en Syrie et surtout en Irak en appui des forces irakiennes et kurdes.

"Daech recule en Irak", où il a perdu le contrôle des villes de Sinjar et Ramadi, a noté Jean-Yves Le Drian, en appelant toutefois à rester "très précautionneux".

"La bataille de Mossoul il faudra bien l'engager un jour", a poursuivi le ministre, en notant toutefois que ce sera "une affaire beaucoup plus compliquée".

"Il faut faire en sorte que les forces irakiennes et kurdes puissent être suffisamment aguerries pour être en situation de mener cette bataille", a-t-il dit.

Les ministres de la Défense de sept pays de la coalition anti-EI (France, Etats-Unis, Australie, Allemagne, Italie, Royaume-Uni et Pays-Bas) se réuniront le 20 janvier à Paris pour discuter de leur stratégie militaire contre le groupe.

"Nous allons voir comment accentuer notre effort et en Irak et en Syrie", a précisé Jean-Yves Le Drian.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Entre lundi 11 et jeudi 14, la France a frappé sept fois.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-