La Chine accuse les États-Unis d’avoir piraté son université de recherche spatiale et aéronautique

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 27 septembre 2022 - 14:40
Image
Piratage
Crédits
Unsplash
Selon la Chine, la NSA aurait utilisé le phishing pour accéder aux données
Unsplash

Le 5 septembre dernier, le gouvernement chinois a affirmé avoir été victime de cyberattaques perpétrées par les États-Unis contre l'Université polytechnique située au nord-ouest de la Chine. Ce dernier a exigé une explication et exhorte les États-Unis à arrêter immédiatement ces actions illégales.

Des données technologiques auraient été volées sur des serveurs de l'université polytechnique

Le Centre national chinois d'intervention d'urgence contre les virus informatiques (CVERC) et la société de cybersécurité 360, ont respectivement publié lundi 5 septembre des rapports d'enquête sur des centaines de milliers de cyberattaques malveillantes ciblant des objectifs chinois.

Selon le Global Times, des pirates américains ont volé "les données technologiques de base, y compris la configuration de l'équipement réseau clé, les données de gestion du réseau et les données opérationnelles de base", et d'autres fichiers. Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinois, Mao Ning, a déclaré lors d'un point presse quotidien, que les rapports montrent que “les États-Unis ont utilisé 41 cyberarmes spécialisées pour lancer des opérations de cybervol plus de 1 000 fois contre la Northwestern Polytechnical University”, et ont volé des données techniques essentielles y compris la configuration de l'équipement réseau clé, les données de gestion du réseau et les données opérationnelles de base, ainsi que d’autres fichiers.

Selon la Chine, la NSA aurait utilisé le phishing pour accéder aux données

Les États-Unis, via la National Security Agency (NSA), auraient utilisé le phishing (une technique de piratage consistant à inclure un lien malveillant dans un e-mail) pour accéder à la Northwestern Polytechnical University, financée par le gouvernement chinois. En s'infiltrant dans les opérateurs de télécommunications chinois, les États-Unis auraient pu contrôler l'infrastructure du pays, a affirmé le Global Times, d'après une source anonyme.

Quelles mesures pour protéger ces données ?

En réponse à une question sur les mesures que la Chine prendra pour mieux protéger sa cybersécurité, le porte-parole du gouvernement a déclaré que ce cas de cyberattaque montre une fois de plus que la sauvegarde de la cybersécurité nationale est extrêmement importante. Au cours des dernières années, la Chine a accéléré la conception d’une stratégie de planification du système juridique et de la cybersécurité, et a renforcé en permanence sa capacité de protection de la cybersécurité et d'application de la loi sur le cyberespace. Une semaine destinée à la sensibilisation de la cybersécurité vise à informer tous les citoyens chinois des dangers et des moyens de prévention pour contrer les attaques informatiques.

Une montée en puissance des tensions entre Chine et États-Unis dans la cybersphère

Les États-Unis accusent également la Chine de mener des opérations de piratage massives. Le directeur du Federal Bureau of Investigation (FBI), Christopher Wray, a déclaré en février que les cyberattaques de la Chine étaient devenues "plus effrontées, plus dommageables que jamais auparavant". En juillet dernier, lors d'une conférence de presse commune à Londres, Wray, et le directeur général du MI5 (le service de renseignement responsable de la sécurité intérieure du Royaume-Uni), Ken McCallum, se sont exprimés sur les opérations de cyberespionnage menées par le gouvernement chinois contre leurs pays.

Dialogue et coopération contre les attaques informatiques

Pour le porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinois, une utilisation pacifique du cyberespace est nécessaire, et la Chine serait prête à travailler avec la communauté internationale pour intensifier le dialogue et la coopération, tout en s'opposant à l'hégémonie américaine dans le cyberespace. Selon la Chine, les États-Unis possèdent les technologies et les capacités informatiques les plus puissantes, et le pays devrait immédiatement arrêter d’utiliser cette hégémonie comme un avantage pour commettre des vols et des attaques contre d'autres pays. Au contraire, la Chine appelle les États-Unis à participer de manière responsable à la gouvernance mondiale du cyberespace, et à jouer un rôle constructif dans la défense de la cybersécurité.

À LIRE AUSSI

Image
Le ministre de la Santé Olivier Véran et le secrétaire d'Etat à la Transition numérique Cédric O, arrivant le 22 février 2021 à l'hôpital de Villefranche-sur-Saône, victime d'une cyberattaque il y a u
Cyberattaque de l'hôpital de Villefranche: retour à la normale pas avant 15 jours, selon Cédric O
Un retour à la normale dans le système informatique du centre hospitalier de Villefranche-sur-Saône (Rhône), visé il y a une semaine par une cyberattaque, est attendu ...
22 février 2021 - 18:40
Image
Le président Macron s'exprime lors d'une visioconférence sur la cybersécurité, le 18 février 2021 depuis l'Elysée
Cyberattaques : Macron promet une riposte à un millard après le piratage des hôpitaux
Après les cyberattaques qui ont ramené deux hôpitaux au "tout papier" en France ces derniers jours, Emmanuel Macron a confirmé jeudi un plan d'un milliard d'euros pour...
18 février 2021 - 15:15
Image
Un enfant fait son travail à distance à Marseille le 6 avril 2021
Ecole à la maison: le Cned victime de cyberattaques perpétrées depuis la Russie et la Chine
La plateforme "Ma classe à la maison" du Cned a été victime la semaine dernière de plusieurs cyberattaques perpétrées depuis la Russie et la Chine, a-t-on appris lundi...
12 avril 2021 - 17:23

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.