La Cour suprême américaine annule une loi historique restreignant l'accès aux armes à feu

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 24 juin 2022 - 17:45
Image
A Uvalde (Texas), les proches des victimes étaient venus se reccueillir près de l'école touchée par la tuerie de masse.
Crédits
Brandon Bell / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
À Uvalde (Texas), les proches des victimes étaient venus se reccueillir près de l'école touchée par la tuerie de masse.
Brandon Bell / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

« Quand ferons-nous quelque chose ? » s’exclamait Steve Kerr, l’entraîneur de l’équipe de basketball des Warriors, lors d'une sortie publique, quelques heures après la tuerie à l’école d’Uvalde (Texas). Cet attentat s’est produit onze jours après celui de Buffalo, dans l’État de New-York, le 14 mai 2022.

Le pays est toujours sous le choc de cette double attaque. Pourtant, le jeudi 23 juin, une nouvelle bataille a été perdue pour les démocrates — opposants au port d'arme. La plus haute juridiction des États-Unis, la Cour suprême (composée de neuf juges dont six conservateurs), en charge de vérifier si les lois sont conformes à la Constitution, a donné gain de cause au port d'arme en invalidant une loi de l’État de New-York qui le restreignait. Au travers de cette décision de justice, l'institution permet de consacrer le droit des citoyens américains à sortir armés de leur domicile.

Dorénavant annulée, la loi en question était établie depuis 1911. L’État de New-York avait été le premier à l'adopter afin de contrôler la circulation des armes sur le territoire. Concrètement, le texte régulait les permissions d’achat et de détention d’armes de poing.

Cette décision intervient alors que les démocrates soulignaient qu’en 2021, plus de 20 000 homicides ont été commis par arme à feu, dont 692 tueries de masses sur le territoire américain.

Voir aussi : Entre maladresses et prophéties, Joe Biden se repose sur ses notes

Pour cette raison, beaucoup d'élus politiques se sont indignés de cette décision. Selon le président démocrate, Joe Biden, « cette décision contredit à la fois le bon sens et la Constitution ». Une décision « absolument scandaleuse » pour Kathy Hochul, gouverneure démocrate de l’État de New York, « honteuse » et « dangereuse » pour Gavin Newsom, gouverneure démocrate de Californie.

Côté républicains, moins de réaction à chaud pour le moment. Le gouverneur du Texas, Greg Abbot, a mis en avant l’action des agences d’assurances de l’État qui indemnisent les victimes et « offrent l’accompagnement à long terme dont a besoin la communauté d’Uvalde ».

Les membres de la Cour suprême justifient cette décision ainsi : « Le 2e et le 14e amendement de la Constitution protègent le droit d’un individu à porter une arme de poing pour sa propre défense à l’extérieur de son domicile », comme l'a souligné le juge conservateur, Clarence Thomas.

Certains observateurs regrettent une lecture stricte des articles de la Constitution. Les lobbys de l'industrie tels que la NRA (National Rifle Association of America), ainsi que les républicains, s’appuient essentiellement sur ce deuxième amendement pour maintenir l’accès aux armes pour la population. Et pour cause ! Le texte précise qu’il n’existe pas de distinction entre le domicile et l’extérieur. Il stipule même qu’« une milice bien organisée étant nécessaire à la sécurité d’un État libre, le droit qu’a le peuple de détenir et de porter des armes ne sera pas transgressé ».

À LIRE AUSSI

Image
Stock d'armes à feu souterrain en Ukraine
Ukraine : des armes à gogo pour nourrir de nouveaux conflits dans le monde
CHRONIQUE — S’il est un conflit militaire dans le monde, ou un groupe de crime organisé, qui pourrait d'un seul coup faire trembler les institutions, chercher le trafi...
22 juin 2022 - 11:15
Politique
Image
Le président américain Joe Biden à la Maison Blanche, le 16 mars 2022
Popularité en vrille d'un Joe Biden lâché par les sénateurs démocrates
CHRONIQUE — Est-ce vraiment nécessaire de rappeler que Joe Biden a surgi comme le président du consensus, de l’union sacrée et des bonnes manières en politique ? Avec ...
19 avril 2022 - 19:53
Politique
Image
John Kirby
Les États-Unis reconnaissent avoir financé des laboratoires biologiques en Ukraine
Dans une fiche d’information rédigée au mois de mars, cependant mise en ligne le 9 juin, le Pentagone a admis avoir versé depuis 2005 « environ 200 millions de dollars...
13 juin 2022 - 19:30
Politique
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don