Corée du Nord: le porte-avions américain va bien défier Kim Jung-un (mais fait un crochet par l'Australie avant)

Corée du Nord: le porte-avions américain va bien défier Kim Jung-un (mais fait un crochet par l'Australie avant)

Publié le 20/04/2017 à 15:48 - Mise à jour à 16:10
© MCS 3rd Class Matt BROWN / US NAVY/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): MM
-A +A

"L’armada" américaine promise par Donald Trump près de la péninsule coréenne pour dissuader Pyongyang de mener un essai balistique ou nucléaire est bien loin de cette zone. Elle se situe actuellement au large de l'Australie.

Coup de bluff réussit pour Donald Trump. Samedi 8, le président américain décidait de montrer ses muscles en annonçant en grande pompe l'envoi d'une puissante flotte aéronavale au large de la péninsule coréenne en réponse à la menace grandissante du programme nucléaire nord-coréen.

L'objectif annoncé de cette démonstration de force était de faire pression sur le régime de Pyongyang (et également son allié chinois) alors que ce dernier s'apprêtait à célébrer le 105e anniversaire de son fondateur, Kim Il-Sung et de tenter un sixième essai nucléaire. Toutefois, plus d'une semaine plus tard, il semble que l'action était un gigantesque coup de bluff de l'administration Trump.

En effet, il apparaît que l'escadre américaine se situait le week-end dernier dans le détroit de la Sonde entre les îles indonésiennes de Java et de Sumatra, à environ 5.000 kilomètres de la péninsule coréenne. 

En plus du puissant porte-avions USS Carl Vinson, qui peut embarquer jusqu'à 80 avions de combats, la flotte américaine se compose de deux destroyers et d'un croiseur lance-missiles qui disposent d'un arsenal conséquent de plus de 150 missiles Tomahawk. Cette armada doit en fait participer à des manœuvres, prévues de longue date selon le New York Times, dans l'océan Indien avec la marine australienne.

Néanmoins, il ne s'agit pas tout à fait d'une tromperie de haut vol puisque, comme le montre un communiqué de l'amiral James Kilby, patron du Carrier Strike Group One (CSG-1, le groupe aéronaval de l’USS Carl Vinson) sur la page Facebook, le groupe aéronaval se déploiera bien en mer du Japon.

Le porte-avions devra ainsi "assurer une présence au large de la péninsule coréenne" et rester "la pièce maîtresse d’une dissuasion maritime visible". Date d'arrivée prévue: le 25 avril, jour où la Corée du Nord célébrera l’anniversaire de la naissance de l’armée du pays. Une nouvelle date symbolique pouvant servir de prétexte à Pyongyang pour lancer un nouveau missile ou effectuer un septième test nucléaire.

Auteur(s): MM

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'objectif annoncé de cette démonstration de force était de faire pression sur le régime de Pyongyang.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-