Le Bangladesh s'apprête à rapatrier 100.000 Rohingyas en Birmanie

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Le Bangladesh s'apprête à rapatrier 100.000 Rohingyas en Birmanie

Publié le 29/12/2017 à 17:21 - Mise à jour à 17:23
© / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Le Bangladesh entend renvoyer 100.000 Rohingyas en Birmanie, soit la première vague de rapatriements pour ces réfugiés musulmans ayant fui des violences ethniques cette année, ont affirmé des responsables vendredi.

Le ministre des Transports bangladais Obaidul Quader a indiqué qu'une liste de 100.000 noms allait être envoyée aux autorités birmanes vendredi afin que les rapatriements puissent démarrer fin janvier, conformément à un accord entre les deux gouvernements.

"La prochaine réunion de notre groupe de travail se tiendra en Birmanie et permettra de définir les conditions du rapatriement", a ajouté le ministre.

Plus de 655.000 Rohingyas de l'Etat Rakhine en Birmanie ont trouvé refuge au Bangladesh après un coup de force militaire en août dernier, afin d'échapper à ce que les Etats-Unis et les Nations Unies ont qualifié de nettoyage ethnique.

Ils s'ajoutent aux 300.000 Rohingyas ayant déjà rejoint ces camps bangladais pour fuir la violence dans cet Etat à majorité bouddhiste.

Les deux gouvernements ont signé un accord en novembre autorisant les rapatriements à compter du 23 janvier.

Abul Kalam Azad, chargé de mission gouvernemental auprès des réfugiés, a dit qu'une décision a été prise jeudi par les autorités bangladaises d'adresser une liste de 100.000 réfugiés à leurs homologues birmans.

Il a précisé à l'AFP que les rapatriements commenceraient une fois la liste approuvée par la Birmanie et le consentement des réfugiés concernés recueilli par les autorités du Bangladesh.

Plusieurs associations caritatives et diplomates se demandent si les Rohingyas traumatisés accepteront de rentrer chez eux.

La plupart des réfugiés Rohingya approchés par l'Afp à l'intérieur des camps confirment qu'ils ne souhaitent pas rentrer chez eux et que l'Etat Rakhine n'offre pas de garantie de sécurité.

Selon M. Azad, près d'un million de Rohingyas vivent actuellement au Bangladesh, parfois depuis plusieurs décennies.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le Bangladesh entend renvoyer 100.000 Rohingyas en Birmanie.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-