Le djihadiste belge Abdelhamid Abaaoud soupçonné d'être le cerveau des attentats

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 16 novembre 2015 - 14:06
Image
Abdelhamid Abaaoud pourrait être le commanditaire des attentats de Paris.
Crédits
©AP/Sipa
Abdelhamid Abaaoud pourrait être le commanditaire des attentats de Paris.
©AP/Sipa
Un homme est identifié comme le commanditaire présumé des attentats de Paris qui ont fait au moins 129 morts, vendredi. Il s'agirait du djihadiste belge Abdelhamid Abaaoud, déjà impliqué dans plusieurs actions terroristes.

L'enquête des autorités avance, plus de 48 heures après les attaques qui ont fait au moins 129 morts vendredi 13. Plusieurs sources policières et des services de renseignements pensent avoir identifié le "cerveau" des attentats.

Le Belge Abdelhamid Abaaoud, également connu sous le nom de guerre d'Abou Omar al-Beljiki ("le Belge", en arabe), qui se trouve actuellement en Syrie, est soupçonné d'être le commanditaire des attentats qui ont frappé Paris et Saint-Denis, selon une source proche du dossier. RTL et RMC ainsi que des médias belges avaient diffusé une information similaire un peu plus tôt.

Cet individu est apparu dans plusieurs enquêtes de l'antiterrorisme en France, notamment dans celle sur un projet d'attentat déjoué contre une salle de concert, de l'attentat avorté de Villejuif par Sid Ahmed Glam, ainsi que l'attentat manqué de Verviers en Belgique, a précisé la source. "Il apparaît comme susceptible d'être le commanditaire de plusieurs projets d'attentats en Europe", a-t-elle indiqué. Le fait qu'il soit aussi le cerveau des attentats de vendredi qui ont fait 129 morts "est une hypothèse privilégiée", a-t-elle ajouté.

Il s'était également fait connaître dans une sordide vidéo de Daech où il se vantait de commettre des atrocités, s'adressant à la caméra alors qu'il conduit un véhicule qui tire des cadavres mutilés vers une fosse commune. Il avait également donné une interview à Dabiq, le "magazine" édité par le centre al-Hayat, l'organe de presse officiel de l'Etat islamique, qui communique régulièrement des revendications d'attentats.

Selon le journal flamand De Standaard, les noms de Brahim Abdeslam, un kamikaze mort en actionnant une ceinture d'explosifs Boulevard Voltaire à Paris vendredi soir, et Abdelhamid Abaaoud, considéré comme le commanditaire des attentats projetés par la cellule de Verviers, apparaissent dans plusieurs dossiers criminels de droit commun, pour des faits commis à Bruxelles en 2010 et 2011. Ils ont également résidés à Molenbeek, près de Bruxelles, où plusieurs arrestations ont eu lieu ce week-end en lien avec les attentats de vendredi.

La justice belge a condamné Abdelhamid Abaaoud par contumace à 20 ans de prison en juillet, dans un procès sur les filières de recrutement de djihadistes belges pour la Syrie. 

 

 

À LIRE AUSSI

Image
Les forces spéciales belges après l'intervention à Verviers.
Belgique: vaste coup de filet dans les milieux islamistes, deux terroristes présumés abattus
La Belgique est en état d'alerte après le coup filet mené par sa police fédérale contre un réseau djihadiste jeudi dans la soirée. Lors d'une opération à Verviers dans...
16 janvier 2015 - 09:40
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.