Le Salvador veut installer des distributeurs de bitcoin

Le Salvador veut installer des distributeurs de bitcoin

Publié le 21/06/2021 à 11:57
Unsplash
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Le Salvador, petit pays d’Amérique centrale, fait parler de lui dans le monde entier : après avoir annoncé sa volonté de faire du Bitcoin une monnaie officielle, le jeune président Nayib Bukele vient de déclarer sur Twitter son projet d'installer 1500 distributeurs de monnaie virtuelle. De son côté, la Banque mondiale a rejeté une demande d'assistance technique du Salvador pour appliquer la réglementation du Bitcoin comme monnaie officielle, en raison de problèmes de transparence et d’environnement.

La Banque mondiale ne veut pas soutenir le Bitcoin au détriment du dollar

Nayib Bukele, président du Salvador, souhaite s'émanciper du dollar qui est aujourd’hui la monnaie officielle, mais sans le remplacer complètement par le Bitcoin. Grâce à l'adoption de cette monnaie, le Salvador veut étendre l'accès aux services bancaires à un plus grand nombre de Salvadoriens tout en revitalisant l'économie. Alors que la Banque mondiale est financée en grande partie par les États-Unis, l’institution a rejeté sans surprise une demande d'aide à l'implémentation officielle du Bitcoin du Salvador. Un responsable de la Banque mondiale a déclaré à l’AFP que les raisons officielles de ce rejet sont les risques environnementaux et de transparence : “Bien que le gouvernement nous ait approché pour obtenir de l'aide sur le Bitcoin, ce n'est pas quelque chose que la Banque mondiale peut soutenir étant donné les lacunes en matière d'environnement et de transparence". En matière environnementale, le pays souhaite utiliser une méthode écologique pour le minage du Bitcoin, grâce à l'énergie géothermique des volcans.

Le FMI alerte sur les risques importants que peuvent poser les actifs crypto

Le FMI a aussi détaillé les problèmes que soulèverait l’adoption du bitcoin comme devise légale : "Cela pourrait poser des problèmes macroéconomiques, financiers et juridiques, qui requièrent une analyse très détaillée", a affirmé son porte-parole Gerry Rice. En effet, le Bitcoin est opaque, et utilisé dans des opérations de blanchiment d'argent, pour le financement du terrorisme, sans parler de sa volatilité et de ses problèmes de sécurité. De son côté, le ministre salvadorien des finances, M. Zelaya se montre optimiste et note que les responsables du fonds ne sont pas opposés à l'utilisation du bitcoin, mais qu’ils veulent seulement analyser les impacts potentiels de son adoption.

Bientôt des distributeurs automatiques dans les rues du Salvador

La société Athena Bitcoin se félicite de ce projet de déploiement de distributeurs dans ce pays qui compte 7 millions d’habitants. Sur Twitter Nayib Bukele a répondu à la firme Athena Bitcoin, qui lui demandait si 1000 DAB (distributeurs automatiques) pouvaient être installés au Salvador, en proposant d’en installer plutôt 1500, renforçant ainsi son engagement pour la généralisation de la crypto monnaie dans son pays.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Nayib Bukele vient de déclarer sur Twitter son projet d'installer 1500 distributeurs de la monnaie virtuelle.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-