Le Vatican va reconnaître "l'Etat de Palestine"

Le Vatican va reconnaître "l'Etat de Palestine"

Publié le 14/05/2015 à 11:13 - Mise à jour à 11:15
©Ammar Awad/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): JmC
-A +A

La Vatican a annoncé mercredi qu'il allait reconnaître "l'Etat de Palestine", après 15 ans de discussions entre les deux parties. Cela pourrait se faire officiellement ce week-end, à l'occasion de la rencontre à Rome entre le pape François et le président palestinien Mahmoud Abbas.

Le Vatican s'apprête à reconnaître la Palestine comme un Etat à part entière, ce qu'ont déjà fait 135 pays dans le monde. Le Saint-Siège a annoncé mercredi dans un communiqué la signature, "dans un proche avenir", d'un accord avec "l'Etat de Palestine".

Ce document officiel, qui portera notamment sur "les aspects essentiels de la vie et des activités de l'Eglise catholique en Palestine", pourrait être signé dès ce week-end lors de la visite à Rome du président palestinien Mahmoud Abbas, à l'occasion de la canonisation, dimanche, de deux religieuses palestiniennes.

Le Vatican et les autorités palestiniennes sont en discussions depuis février 2000 sur ces questions de la place de l'Eglise catholique dans les territoires palestiniens et de la reconnaissance de l'Etat palestinien, dans le cadre d'un "Accord fondamental" sur lequel les deux parties viennent donc de terminer leurs travaux et de se mettre d'accord. "On y exprime, par exemple, notre souhait de voir une solution à la question palestinienne, et au conflit entre Israéliens et Palestiniens dans le cadre d’une solution à deux États et des résolutions de la communauté internationale", a expliqué le sous-secrétaire du Vatican pour les Rapports avec les Etats, Mgr Antoine Camilleri, dans une interview à L'Osservatore Romano, le journal officiel du Saint-Siège.

"Cette reconnaissance inclut celle des frontières de 1967 et donc de Jérusalem-Est palestinienne, une position courageuse du Vatican", a déclaré de son côté un responsable de l'OLP (Organisation de libération de la Palestine).

A l'inverse, pour Israël, "une telle décision ne fait pas avancer le processus de paix et éloigne la direction palestinienne de la table des négociations bilatérales", a expliqué un responsable du ministère des Affaires étrangères.

Le pape François recevra le président de l’Autorité palestinienne samedi matin au Vatican. Mahmoud Abbas participera le lendemain à la canonisation de deux soeurs née dans la Palestine ottomane du XIXe siècle, Marie Alphonsine Danil Ghattas, fondatrice de la Congrégation des soeurs du rosaire de Jérusalem, et de la carmélite Myriam Baouardy, Marie de Jésus Crucifié, qui vient de Galilée.

Deux autres religieuses seront également canonisées ce dimanche 17 mai place Saint-Pierre: une Italienne, Maria Cristina dell'Immacolata Concezione Brando, et une Française, Jeanne Émilie De Villeneuve, fondatrice de la Congrégation de Notre-Dame de l’Immaculée Conception de Castres (Tarn).

 

 

Auteur(s): JmC

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le président palestinien Mahmoud Abbas avait accueilli le pape François en Palestine en mai 2014.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-