Libye: l'Etat islamique menace d'envoyer "500.000 migrants" au large de l'Italie

Libye: l'Etat islamique menace d'envoyer "500.000 migrants" au large de l'Italie

Publié le 20/02/2015 à 09:45 - Mise à jour à 15:45
©AP/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): MM
-A +A

L'Etat islamique aurait lancé une menace à l'encontre de l'Italie aussi étrange que tragique. Selon ses dires, l'organisation terroriste pourrait ainsi envoyer 500.00 migrants aux larges des côtes italiennes si le pays intervient militairement en Libye.

La menace est-elle réellement sérieuse? Selon des écoutes policières révélées par la presse italienne, l’organisation Etat islamique songe à envoyer entre 500.000 et 700.000 migrants vers l'Italie, si celle-ci décide d'intervenir en Libye. L'objectif affiché est cependant assez clair, créer un chaos sans précédent pour détourner l'attention des occidentaux sur les agissements du groupe terroriste en Libye.

L'information a été révélée par le quotidien italien Il Messagero, qui s'est procuré des écoutes téléphoniques auprès de la police, rapporte le journal Le Figaro. Cependant, comme le souligne dans un tweet le journaliste David Thomson de RFI, spécialiste des questions de terrorisme islamique, aucune communication officielle du groupe Etat islamique ne permet de confirmer ces écoutes.

Si pour le moment une opération militaire au sol en Libye, un temps envisagée par l'Egypte et l'Italie, semble exclue, Rome s'inquiète d'une possible instauration d'un "califat" à 350 kilomètres de ses côtes. "La détérioration de la situation sur place requiert un changement de rythme de la part de la communauté internationale avant qu'il ne soit trop tard", a déclaré le ministre italien des Affaires étrangères, Paolo Gentiloni, devant les députés.

Plus de 170.000 migrants sont arrivés en Italie par bateau en 2014. Les passeurs de migrants utilisent une nouvelle technique, celle des "bateaux-fantômes": il s'agit de lancer des navires vétustes et en très mauvais état, remplis à ras-bord de migrants, et envoyés à la dérive dans la Méditerranée, sans conducteur, pour obliger les équipes de sauvetage à intervenir.

 

Auteur(s): MM

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'Italie a recueilli 170.000 migrants venu de Libye en 2014.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-