Lutte contre Daech: Le Drian s'est rendu sur le porte-avions Charles-de-Gaulle

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Lutte contre Daech: Le Drian s'est rendu sur le porte-avions Charles-de-Gaulle

Publié le 06/10/2016 à 18:13 - Mise à jour à 18:21
©Christian Hartmann/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Afin de prouver la "détermination" de la France face à l'Etat islamique "avant que ne s'engagent des opérations majeures en Irak" pour reprendre Mossoul, Jean-Yves Le Drian s'est rendu ce jeudi sur le porte-avions Charles-de-Gaulle, en opérations en Méditerranée. "Je vais montrer la détermination de la France à aller, dans le cadre de la coalition, jusqu'à l'éradication complète de Daech", a déclaré le ministre de la Défense.

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian s'est rendu ce jeudi 6 sur le porte-avions Charles-de-Gaulle, en opérations en Méditerranée, pour "montrer la détermination" de la France face au groupe Etat islamique (EI), a-t-il déclaré. "C'est un acte politique (...) avant que ne s'engagent des opérations majeures en Irak", a-t-il ajouté devant quelques journalistes, dans une allusion à la prochaine offensive pour la reprise à l'EI de Mossoul, deuxième ville du pays.

"Je vais montrer la détermination de la France à aller, dans le cadre de la coalition (conduite par les Etats-Unis), jusqu'à l'éradication complète de Daech" -acronyme de l'EI en arabe, a déclaré le ministre avant de rejoindre le porte-avions. Après avoir reconquis de vastes pans de territoire depuis deux ans, les forces irakiennes se préparent à reconquérir la deuxième ville du pays avec l'appui de la coalition internationale. Selon plusieurs responsables occidentaux, cette offensive-clé pourrait être lancée en octobre dans l'espoir de reconquérir la ville d'ici à la fin de l'année. D'après les dernières estimations fournies par le Pentagone, entre 3.000 et 4.500 combattants de l'EI se trouvent actuellement à Mossoul.

Dans cette perspective, le président américain Barack Obama a donné son feu vert fin septembre à l'envoi de quelque 600 soldats supplémentaires en Irak, en renfort des 4.600 militaires déjà présents dans le pays. La France est un des principaux contributeurs de la coalition -avec 5% des frappes- loin derrière les Etats-Unis. Ses forces mènent des raids et des missions de renseignement contre l'EI en Irak depuis septembre 2014 et en Syrie depuis l'automne 2015, à partir de bases en Jordanie et aux Emirats arabes unis. Le Charles-de-Gaulle est déployé au sein de la coalition pour la troisième fois depuis janvier 2015.

Le déplacement du ministre de la Défense intervient alors que le chef de la diplomatie Jean-Marc Ayrault doit se rendre ce jeudi à Moscou pour pousser un projet de résolution sur un cessez-le-feu à Alep (Syrie). Le contexte diplomatique international s'est tendu en raison de l'offensive majeure lancée par Damas et son allié russe sur la deuxième ville de Syrie.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le déplacement du ministre de la Défense intervient alors que le chef de la diplomatie Jean-Marc Ayrault doit se rendre ce jeudi à Moscou pour pousser un projet de résolution sur un cessez-le-feu à Alep (Syrie).

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-