Maison-Blanche: l'étonnante disparition de l'arbre planté par Trump et Macron (photo)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Maison-Blanche: l'étonnante disparition de l'arbre planté par Trump et Macron (photo)

Publié le 29/04/2018 à 11:17
©JIM WATSON / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L’arbre offert par Emmanuel Macron à Donald Trump, planté par les deux présidents dans le jardin de la Maison-Blanche, a disparu. Il pourrait s'agir d'un problème de jardinage.

C'est pourtant l'une des images de la visite officielle d'Emmanuel Macron aux Etats-Unis, les deux présidents (français et américain), pelles à la main, qui plantaient un arbre dans les jardins de la Maison-Blanche, sous le regard de leurs épouses respectives.

C'est le chef de l'Etat qui avait offert ce chêne, il y a cinq jours, pour symboliser l’amitié entre la France et les Etats-Unis. L’arbre était issu d’une forêt du nord de la France où sont tombés 2.000 soldats américains pendant la Première Guerre mondiale, lors d'une bataille sanglante contre l'armée allemande.

Seulement voilà, des photos prises samedi 28 par l'agence Reuters montrent une tache d'herbe jaunie à l'endroit où se trouvait ce chêne. L'arbre a en effet disparu du jardin de la résidence du président américain.

Aucune réponse officielle n'a été donnée à ce sujet. Mais l'exercice de communication des deux dirigeants pourrait ne pas avoir été réalisé dans le respect des bons usages du jardinage. En effet, le Huffington Post avance que le chêne a probablement été sorti de terre pour être replanter plus tard. Et pour cause, le chêne ne se plante guère au milieu du printemps: "La plantation de fin d'automne – début d'hiver est préférable, les racines pouvant commencer à se régénérer avant le printemps".

Lire aussi - Macron chaudement reçu au Congrès américain pour exposer sa vision du monde

Trois jours d'une visite d'Etat, du faste et des embrassades: l'offensive de charme d'Emmanuel Macron pour tenter d'obtenir des concessions de Donald Trump a parfois semblé tourner à l'avantage de l'Américain, qui n'a rien lâché sur le fond mais a donné le ton sur la forme.

C'est d'ailleurs devant le Congrès mercredi 25, que le ton du président français est devenu plus tranchant, développant longuement ses thèmes favoris en lançant bon nombre de piques contre la politique de Donald Trump, son isolationnisme, son scepticisme sur le changement climatique et sa posture guerrière en matière de commerce. C'est ainsi qu'il a fustigé sans prendre de gants la tentation de "l'isolationnisme et du nationalisme" et appelé les Etats-Unis à aider à "préserver et réinventer le multilatéralisme".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Donald Trump et Emmanuel Macron avaient planté un jeune chêne, symbolisant la force des relations entre les deux pays.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-