Melania Trump tacle la presse et fait taire les rumeurs de séparation (Twitter)

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 31 mai 2018 - 15:53
Image
Melania Trump lance son initiative en faveur des enfants "Be Best"
Crédits
© JIM WATSON / AFP
Melania Trump, discrète depuis quelques semaines, a taclé la presse sur Twitter, assuré qu'elle allait "très bien" et qu'elle n'avait fui ni la Maison-Blanche ni son mari.
© JIM WATSON / AFP
Melannia Trump a répondu mercredi aux rumeurs qui la disaient loin de la Maison-Blanche et de Donald Trump. La Première dame a assuré sur Twitter qu'elle allait "très bien" et qu'elle continuait de "travailler très dur" aux côtés de son mari, pour la cause des enfants et pour tout le peuple américain.

Non, Melania Trump n'a pas déserté la Maison-Blanche, ni quitté Donald Trump malgré les nombreuses rumeurs d'infidélité.

La Première dame des Etats-Unis a disparu des radars médiatiques depuis le 14 mai. L'ancien mannequin slovène a subi une opération chirurgicale bénine au niveau du rein et a dû prendre beaucoup de repos.

Mais son absence aux côtés de son mari n'a fait qu'alimenter les rumeurs de séparation, ou celles disant qu'elle se sentait mal à la Maison-Blanche, et qu'elle avait donc fui avec son jeune fils Barron.

Lire aussi: Melania Trump dans la lumière, quelques instants seulement

Il n'en est apparemment rien. Melania Trump a taclé la presse mercredi 30 en s'exprimant sur Twitter.

Elle a d'une part assuré qu'elle allait "très bien", et d'autre part promis qu'elle était bien "présente à la Maison-Blanche avec ses proches". Elle a aussi déclaré qu'elle "travaill(ait) dur pour la cause des enfants et pour le peuple américain".

Le 19 mai, à sa sortie de l'hôpital, Donald Trump s'était réjoui de retrouver son épouse à ses côtés à la Maison-Blanche. Mais qu'il s'exprime ainsi sur Twitter n'avait pas suffi à faire taire ses détracteurs, qui ne lui prêtent pas les meilleurs rapports du monde avec Melania.

Et aussi: Melania Trump impassible face à une rumeur d'infidélité de Donald

Stephanie Grisham, sa porte parole, avait par la suite assuré que la Première dame se reposait à la Maison-Blanche. Balayant par la même occasion ces fameuses rumeurs: "Malheureusement, nous avons à faire aux théories du complot sans arrêt, ce n’est pas nouveau… Tout cela n’a pas de sens".

La réponse de Melania Trump n'a finalement, comme elle l'attendait sans doute, suffi à faire taire ces théories du complot. Sous son tweet, beaucoup d'internautes la soupçonnent de ne pas l'avoir écrit elle-même, insinuant qu'elle n'était toujours pas à la Maison-Blanche malgré ses dires.

La First Lady va peut-être devoir organiser un point presse en direct du perron de la résidence présidentielle pour qu'on la croie enfin.

À LIRE AUSSI

Image
L'ancien porte-parole de la Maison Blanche Sean Spicer (G) pose en personne à côté de la nouvelle statue de cire de la Première dame, Melania Trump, dévoilée le 25 avril 2018 au musée Madame Tussauds
Melania Trump, l'énigmatique Première dame, nouvelle attraction de cire à New York
Melania Trump, les yeux légèrement plissés, en tailleur bleu roi parfaitement ajusté: le musée de cire de New York a dévoilé mercredi une réplique très ressemblante de...
25 avril 2018 - 22:05
Image
Melania Trump répond à des enfants à l'occasion de la traque du Père Noël, tradition du Commandement militaire chargé de la sécurité aérienne des Etats-Unis et du Canada (Norad), le 24 décembre 2017
Melania Trump, une très énigmatique Première dame
Qui est vraiment Melania? Un an après l'investiture de Donald Trump, son épouse, première Première dame américaine d'origine étrangère depuis 200 ans, reste l'une des ...
12 janvier 2018 - 19:08
Image
Melania Trump (g) et Akie Abe (d), visitent le 5 novembre 2017 le magasin de perles Mikimoto à Tokyo
Melania Trump découvre les perles japonaises
Pendant que son mari jouait au golf, la première dame des Etats-Unis, Melania Trump a pu découvrir l'art japonais des perles de culture dans le quartier du luxe de Gin...
05 novembre 2017 - 12:36
14/08 à 18:20
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don