Nominations à l'Union européenne: les 28 toujours dans l'impasse, la solution Timmermans?

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Nominations à l'Union européenne: les 28 toujours dans l'impasse, la solution Timmermans?

Publié le 01/07/2019 à 11:43 - Mise à jour à 11:50
© FREDERICK FLORIN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Après une interminable nuit blanche de négociations, les chefs d'État et de gouvernement européens seraient sur le point de conclure, ce lundi 1er juillet, un accord concernant les nominations à la tête de l'Union européenne. Le Néerlandais Frans Timmermans pourrait succéder à Jean-Claude Juncker.

Cinq des présidences les plus importantes des organes de l'Union européennes sont en jeu. Les représentants des 28 pays membres de l'UE sont réunis à Bruxelles pour tenter de désigner les futurs présidents de la Commission européenne, du Conseil européen, de la Banque centrale européenne, du Parlement européen et de la diplomatie européenne.

Après une nuit de tractations sans accord entre les dirigeants de l'UE, l'hypothèse d'un nouveau sommet est évoquée ce lundi par plusieurs délégations. La date du 15 juillet est évoquée: elle correspond à la deuxième session du Parlement européen, issu des élections de mai.

Lire aussi - Elections européennes: combien de voix pour chaque parti?

Toutefois, pour le poste principal, celui de président de la Commission européenne, un nom semble se détacher. Ainsi le socialiste Frank Timmermans pourrait succéder à Jean-Claude Juncker. Le Néerlandais, polyglotte expérimenté, était déjà ces deux dernières années numéro deux de la Commission. Il avait aussi très largement gagné les élections dans son pays. Il présente également l'avantage d'être Macron et Merkel compatible, ce qui n'est pas une mince affaire.

Les noms de la directrice générale de la Banque mondiale Kristalina Georgieva, du négociateur en chef du Brexit pour l’UE Michel Barnier ou encore du Premier ministre d’Irlande Leo Varadkar ont également été avancés mais ils font moins consensus que celui de Timmermans.

Premier parti politique au Conseil et au Parlement européen, le PPE a vu son candidat, l'Allemand Manfred Weber, recalé lors du précédent sommet le 20 juin. Il a accepté de soutenir la nomination du candidat de la famille sociale-démocrate, le Néerlandais Frans Timmermans, à condition d'obtenir les présidences du Parlement européen et du Conseil.

Voir:

L’Union européenne, acteur majeur sur la scène diplomatique internationale?

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Frans Timmermans pourrait être le nouveau président de la Commission européenne.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-