"Panama Papers": les sociétés européennes impliquées "seront poursuivies", assure Hollande

"Panama Papers": les sociétés européennes impliquées "seront poursuivies", assure Hollande

Publié le 07/04/2016 à 16:47 - Mise à jour à 16:52
©Stéphane de Sakutin/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Les sociétés européennes impliquées dans le scandale des "Panama Papers" "seront poursuivies", a déclaré le président de la République François Hollande ce jeudi en marge d'un conseil des ministres franco-allemand à Metz.

Les sociétés en Europe dont les agissements frauduleux ont été révélés par les "Panama Papers" "seront poursuivies", a promis ce jeudi 7 avril le président François Hollande, à l'issue d'un conseil des ministres franco-allemand à Metz. "Comme le disait M. Schaüble (NDLR: le ministre allemand des Finances), ce qui a été révélé est une bonne nouvelle parce que nous pouvons encore traquer davantage la fraude, les fraudeurs, et s'il y a des sociétés en Europe qui se livrent à ce type d'agissements, elles seront poursuivies", a affirmé le président de la République, lors d'un point de presse conjoint avec la chancelière allemande Angela Merkel.

"Je pense au blanchiment notamment d'argent de tous les trafics", a-t-il précisé. "Depuis plusieurs années, nos ministres travaillent ensemble pour lutter contre la fraude fiscale, contre les paradis fiscaux. Nous avons progressé, nous avons réussi à faire ces échanges d'informations, ce qui fait que, aujourd'hui, pour les fraudeurs, c'est plus difficile", a poursuivi M. Hollande.

L'opération "Panama Papers", enquête réalisée par une centaine de journaux qui a révélé des avoirs dans des paradis fiscaux de 140 responsables politiques, de stars du football ou de milliardaires, a suscité depuis lundi 4 une onde de choc mondiale. La banque française Société générale fait partie des cinq banques qui ont créé le plus grand nombre de sociétés offshore par l'intermédiaire du cabinet d'avocats panaméen Mossack Fonseca, a détaillé mardi 6 le quotidien Le Monde, après analyse des données Panama Papers.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




François Hollande a promis de lourdes sanctions contre les sociétés impliquées dans le scandale des "Panama Papers".

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-