Pays-bas: à Haarlem, les pubs pour la viande interdites pour lutter contre le changement climatique

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 17 septembre 2022 - 18:15
Image
Viande
Crédits
MARTIN BUREAU / AFP
La mairie écologiste de Haarlem, près d’Amsterdam, veut bannir les pubs sur la viande dans l’espace public d’ici à 2024.
MARTIN BUREAU / AFP

La décision est radicale. La ville de Haarlem, aux Pays-Bas, veut devenir la première ville au monde à bannir des publicités pour la viande dans l’espace public en raison de son « impact climatique », selon une mesure portée par le parti écologiste GroenLinks qui doit entrer en vigueur en 2024. À droite, on dénonce une interdiction « presque dictatoriale ». Une idée qui fait écho aux vœux de Bill Gates : celui-ci recommande le passage à la consommation de viande de synthèse pour lutter contre le changement climatique.

La ville de 160 000 habitants près d’Amsterdam souhaite interdire les publicités pour la viande issue de l’élevage industriel affichées dans les espaces loués par la municipalité tels que les bus, abribus et écrans, mais le cadre juridique de la mesure reste à définir, rapporte The Guardian.

La mesure portée par le parti écologiste GroenLinks a été adoptée par le conseil municipal de Haarlem fin 2021. Elle était passée inaperçue jusqu’à la semaine dernière, après que les opérateurs publicitaires ont été notifiés de la prochaine interdiction.

La publicité pour la « mauvaise viande » interdite

« Gagner de l’argent en tant que municipalité en louant son espace public à des produits qui accélèrent le réchauffement » climatique va à l’encontre de la politique de la ville, a déclaré auprès de l’AFP mercredi Ziggy Klazes, conseillère municipale GroenLinks.

Une fois mise en œuvre, la mesure ferait de Haarlem « la première ville des Pays-Bas et même d’Europe (et du monde en fait) à interdire la publicité pour la "mauvaise" viande dans les espaces publics », a souligné Ziggy Klazes.

Plusieurs villes néerlandaises ont déjà décidé d’interdire les publicités pour les voyages en avion, les voitures à essence et l’industrie des combustibles fossiles. Haarlem veut ajouter la viande à cette liste.

Une atteinte à la liberté d’expression ?

Mais selon le professeur de droit administratif Herman Bröring de l’Université de Groningue, une interdiction peut être considérée comme une atteinte à la liberté d’expression, a rapporté le quotidien néerlandais Trouw.

La mesure a également suscité des critiques de la part du secteur de la viande et de certains partis politiques, qui voient là une forme de censure et de stigmatisation. « De plus, interdire les publicités pour des motifs d’origine politique est presque dictatorial », a déclaré dans un communiqué Joey Rademaker, conseiller municipal BVNL (droite) à Haarlem.

Le conseiller d'opposition Sander Van den Raadt (BBB, Mouvement agriculteur-citoyen) a, lui, lancé sa propre campagne de communication en faveur de la publicité pour la viande, avec le slogan "fier de la viande" pour marquer son opposition à la décision du conseil.

Quelque 95 % des Néerlandais mangent de la viande, dont 20 % quotidiennement, selon les derniers chiffres officiels publiés en août 2021 par l’Office central néerlandais des statistiques (CBS).

Dans un article de 2020, l'ONG Greenpeace estimait que si l'Union européenne voulait atteindre ses objectifs de réduction de 55% de ses émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050, les Européens devraient réduire de 81% leur consommation de viande.

Pour Bill Gates, les pays riches ne devraient manger que de la viande de synthèse

Pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, le fondateur de Microsoft préconise, outre l'adoption des énergies vertes, le passage à la viande synthétique. Le 14 février 2021, dans un entretien accordé à la MIT Technology Review, le milliardaire se confiait à l’occasion de la sortie de son nouveau livre, How to Avoid a Climate Disaster : « Je pense que tous les pays riches devraient passer au bœuf synthétique à 100 %. On peut s’habituer à la différence de goût, et on prétend que le goût sera encore meilleur avec le temps », déclare le patron de Microsoft.

En France, à Grenoble, le maire EELV de Grenoble instaure des menus végétariens par défaut

À l’occasion de la rentrée scolaire, le 1er septembre, Eric Piolle a communiqué sur une nouvelle mesure prise dans les cantines grenobloises : le maire écologiste a informé que les établissements proposeraient désormais des « menus standards végétariens »« La logique est inversée : il faut demander pour manger de la viande ou du poisson », avait-il expliqué sur son compte Twitter.

Mais quelques jours à peine après la mise en place de ce système, une majorité écrasante de parents n’a pas adhéré à ces nouveaux menus par défaut. Comme le rapporte RTL, ce sont 94% d’entre eux qui ont refusé de choisir le menu végétarien pour leur enfant. Ceux-ci ont préféré sélectionner les repas à base de poisson ou de viande pour conserver leurs habitudes alimentaires. « Nous avons toujours mangé de la viande à la maison (…) Du coup, les enfants ne sont pas réfractaires à ça », a raconté un parent d’élève. Avant de tacler Eric Piolle : « Par contre, il faut arrêter d’imposer aux autres son alimentation ».

Cette décision de proposer des menus végétariens standards fait suite au vote qui s’était tenu lors d’un conseil municipal en juin dernier. La municipalité avait alors exprimé sa volonté de réduire la consommation de viande et limiter l’élevage pour lutter contre le réchauffement climatique. « C’est bon pour la santé, c’est bon pour la planète », s’était alors félicité Eric Piolle.

À LIRE AUSSI

Image
Le Radeau de la Méduse peint par Théodore Géricault et conservé dans la salle Mollien au Louvre
Mangez vous les uns, les autres !
TRIBUNE — Âmes sensibles, abstenez-vous ! Les forêts brûlent. Le monde est en crise. Les États-Unis sont en train d’imploser. En France, les soignants suspendus sont à...
26 juillet 2022 - 18:50
Opinions
Image
Emmanuel Macron 14 juillet
Écologie: "Grand plan de sobriété énergétique" ou passe climatique?
Dans son entretien du 14 juillet, Emmanuel Macron a annoncé qu’un "grand plan de sobriété énergétique" sera mis en place à l’automne. L'objectif est de moins consommer...
19 juillet 2022 - 17:10
Politique
Image
Changement climatique
Feuilleton des incohérences, épisode 3: climat, développement durable, pollution, numérique
TRIBUNE - L’écologie et son corollaire, le développement durable, sont au cœur des préoccupations des médias qui nous distribuent à foison des informations diverses, p...
13 juillet 2022 - 13:30
Opinions
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don