Pour Elon Musk, hors de question que Starlink bloque les sites d'information russes

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 06 mars 2022 - 22:10
Image
Elon Musk
Crédits
Saul MARTINEZ / GETTY IMAGES NORTH AMERICA via AFP
Par respect pour la liberté d'expression, Elon Musk refuse de censurer les sites d'information russes.
Saul MARTINEZ / GETTY IMAGES NORTH AMERICA via AFP

En vertu de la protection de la liberté d’expression, le fondateur de SpaceX, entreprise qui déploie depuis 2019 le réseau de satellites Starlink permettant l’accès à internet à haut débit par satellite, a déclaré refuser d’accéder à la requête de certains gouvernements de bloquer des sources d’information russes.

« Certains gouvernements (pas l'Ukraine) ont dit à Starlink de bloquer les sources d'information russes. Nous ne le ferons que sous la menace d'une arme. Désolé d'être un absolutiste de la liberté d'expression », a écrit, dans la nuit du 4 au 5 mars, Elon Musk sur Twitter.

En réponse à ce tweet, un internaute a commenté : « Les sources d’information russes sont des sources de propagande ». À cela, l’homme d’affaires, qui s’est illustré plus tôt en prenant la défense du Convoi de la liberté canadien, a répondu : « Toutes les sources d’information sont partiellement de la propagande, certaines plus que d’autres. »

Cette déclaration d'Elon Musk intervient au moment où l’Union européenne a imposé aux fournisseurs d'accès à internet de couper l'accès à plusieurs sources d'informations russes. Aussi, début mars, les populations sur le sol des pays membres de l’Union européenne ne peuvent plus accéder aux médias RT et Sputknik.

Starlink, un service internet qui s’étend

À ce stade, pour son service d’accès à internet, l’entreprise d’Elon Musk détient une constellation composée de 1 800 satellites. SpaceX a prévu également la mise en orbite de 12 000 satellites, ambitionnant d’en envoyer environ 42 000 satellites d’ici à 2027.

En mai dernier, Elon Musk s’était félicité d’avoir reçu plus de 500 000 précommandes pour son service Internet. Il a également exprimé quelques inquiétudes, indiquant que « le défi sera plus conséquent quand nous arriverons à plusieurs millions d’utilisateurs ».

À LIRE AUSSI

Image
Elon Musk lors d'une conférence de presse le 2 mars 2019 au centre spatial Kennedy en Floride
Elon Musk déploie ses satellites pour éviter les coupures d’Internet en Ukraine
Depuis des garages et bunkers, les citoyens ukrainiens peuvent continuer à s'informer sur Internet, outil indispensable pour connaître les avancées ennemies et coordon...
01 mars 2022 - 15:00
Politique
Image
Justin Trudeau et Elon Musk
Trudeau assimile les manifestants anti-restrictions à des nazis, Elon Musk compare Trudeau à Hitler
Le 16 février, au cours d’un échange enflammé à la Chambre des communes du Canada, le Premier ministre, Justin Trudeau, a comparé les manifestants du Convoi de la libe...
21 février 2022 - 19:45
Politique
Image
Elon Musk, la 4ème fortune du monde
Elon Musk, l’homme qui rêve du monde de demain et le met en scène
C’est un des hommes les plus puissants et naturellement les plus médiatisés au monde. Et pourtant Elon Musk continue de diviser, alors génie visionnaire ou dirigeant a...
21 août 2020 - 10:55
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don