Pour l’OMS, la variole du singe "n’est pas une maladie dont le grand public devrait s’inquiéter"

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 28 mai 2022 - 14:15
Image
variole du singe
Crédits
ANDREA MAENNEL, ANDREA SCHNARTENDORFF / AFP
Le virus de la variole du singe, prise au Robert Koch Institute en 2001.
ANDREA MAENNEL, ANDREA SCHNARTENDORFF / AFP

La directrice du département de préparation mondiale aux risques infectieux de l’OMS, Sylvie Briand, a estimé vendredi 27 mai que la variole du singe n’est pas le Covid-19 et que le grand public ne devrait pas, à ce titre, s’en inquiéter. Néanmoins, elle a aussi fait part de sa volonté de « mettre en place des mesures adéquates » pour « arrêter la transmission maintenant », rapporte Le Point.

« Nous en sommes pour l’instant au tout, tout début de cet événement », a expliqué Sylvie Briand, lors d’une présentation aux Etats membres de l’organisation sur la propagation « inhabituelle » du virus, lors de l’Assemblée mondiale de la Santé à Genève (Suisse). « Nous savons que nous aurons plus de cas dans les jours à venir », mais « ce n’est pas une maladie dont le grand public devrait s’inquiéter. Ce n’est pas le Covid ou d’autres maladies qui se répandent rapidement ».

Voir aussi : Martin Blachier: "La variole du singe n’a aucun rapport avec un phénomène de masse qu’était le Covid"

En revanche, la représentante de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé que les quelque 200 cas de variole du singe recensés au cours des dernières semaines, dans des régions où le virus ne circule pas traditionnellement, ne sont potentiellement que « le sommet de l’iceberg ».

« Nous ne savons pas si nous ne voyons que le sommet de l’iceberg », a-t-elle prévenu. Sylvie Briand rapporte que les “experts“ travaillent à identifier la cause de cette « situation inhabituelle », et les résultats préliminaires n’indiquent pas de variation ou de mutation du virus de la variole du singe. Dans l’attente, « nous avons une fenêtre de tir pour arrêter la transmission maintenant », a-t-elle estimé. Et de souligner : « Si nous mettons en place les mesures adéquates maintenant, nous pourrons probablement contenir cela rapidement ».

À LIRE AUSSI

Image
laboratoire
Variole du singe: la fiction apocalyptique imaginée par Nuclear Threat Initiative en mars 2021
En mars 2021, l'ONG américaine spécialisée dans les risques nucléaire et biologique du nom de Nuclear Threat Initiative (NTI), en partenariat avec la Fondation de la c...
27 mai 2022 - 16:48
Politique
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don