Pourquoi la Chine demande-t-elle à ses citoyens de stocker de la nourriture ?

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 03 novembre 2021 - 11:14
Image
Une rue de la ville de Hangzhou, dans l'est de la Chine, le 4 septembre 2016
Crédits
© GREG BAKER / AFP/Archives
Pandémie ou pénurie ?
© GREG BAKER / AFP/Archives

Alors que dans le monde entier, différents phénomènes peuvent faire miroiter des difficultés pour l’accès aux biens de consommation, la Chine recommande maintenant à ses citoyens de stocker des produits de première nécessité. Notamment à cause des mesures de restriction liées à une éventuelle nouvelle vague de Covid-19.

Une situation “pas alarmante”

Selon le journal du parti communiste, il n’existe aucune raison de s'alarmer, mais les familles pourraient rencontrer des problèmes pour s'approvisionner, et elles doivent s’y préparer. Cela étant, le ministère du Commerce chinois n'a cité ni le covid-19 ni les actuels confinements pour expliciter sa mise en garde. Cependant, le quotidien L'Économique, contrôlé par le Comité central du Parti communiste chinois, a précisé, tout en exhortant les lecteurs à ne pas s'alarmer, que de nombreux ménages avaient été pris par surprise par les mesures contre l’épidémie de Covid, sans un approvisionnement adéquat en riz et légumes. En effet, les cas contact, par exemple, doivent rester en quarantaine à domicile, en isolement pendant 11 jours.

Le gouvernement demande de soutenir la production et de suivre l'état des réserves

Le ministère a exhorté les autorités en charge des zones de confinement à publier rapidement des informations sur où et comment les gens peuvent se procurer l'essentiel. Pour soutenir la production d'aliments, les autorités locales devront faciliter la production agricole et les flux d'approvisionnement, ainsi que surveiller les réserves et la stabilité des prix. Les prix pourraient aussi augmenter à cause de la période hivernale. En Chine, les prix des denrées alimentaires sont volatiles, explique le Financial Times, et augmentent traditionnellement à l'approche de l'hiver. En plus de cela, le prix des légumes a augmenté ces dernières semaines, notamment à cause des fortes pluies et des inondations. Pour certains spécialistes économiques, il pourrait aussi s’agir d’une stratégie pour stimuler la demande à court terme et forcer ainsi une revigoration économique. 

D’autres mesures font penser à des craintes pandémiques

Alors que les fonctionnaires et les employés des entreprises publiques sont généralement interdits de voyager pendant les épidémies, les autorités de Pékin ont aussi exhorté toute personne voyageant ou en déplacement professionnel à ne pas revenir à leur lieu d’origine, tout en limitant les départs. Certains cinémas et autres lieux de divertissement ont aussi été fermés, ainsi que de grandes zones résidentielles. Pourtant, les chiffres ne montrent pas une épidémie qui reprend. Les blocages risquent-ils d'affaiblir l'économie chinoise ? Zhong Nanshan, l’un des principaux experts chinois en coronavirus, conseiller du gouvernement, a déclaré aux médias d’État que l’approche "zéro Covid" était « relativement peu coûteuse ». Les citoyens chinois se préoccupent pourtant de l’impact que ces restrictions auront sur l'économie : « Cela pourrait être peu coûteux pour le gouvernement, mais qu'en est-il pour les gens ordinaires ? » a exprimé un utilisateur de Weibo, le réseau social chinois qui remplace Twitter.

À LIRE AUSSI

Image
pénuries
Pénuries au Royaume-Uni : des faux aliments et produits de nettoyage dans les magasins !
Alors que la pénurie de matières premières et la crise du transport maritime provoquent une montée de certains prix, et une diminution de la quantité vendue de certain...
27 octobre 2021 - 16:59
Société