Prix Nobel de la paix: le président colombien Juan Manuel Santos récompensé (VIDEO)

Prix Nobel de la paix: le président colombien Juan Manuel Santos récompensé (VIDEO)

Publié le 07/10/2016 à 13:10 - Mise à jour à 13:21
©Don Emmert/Afp
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le Président de la Colombie Juan Manuel Santos a reçu, ce vendredi, le prix Nobel de la paix. Il a été récompensé pour son rapprochement avec les Forces armées Révolutionnaires de Colombie (FARC).

Le prix Nobel de la paix vient d'être attribué, ce vendredi 7, au Président de la République de la Colombie Juan Manuel Santos pour son rapprochement avec les FARC. Le nom du vainqueur a été annoncé par Kaci Kullman Five, la présidente du Comité Nobel norvégien qui attribue chaque année les prix Nobel.

Le processus de paix a mis plus de quatre ans à se mettre en place après une cinquantaine d'années de guerre entre les FARC et l'armée du pays. Il a enfin été signé fin septembre, à Carthagène, par Rodrigo Londono, le chef des FARC, et Juan Manuel Santos.

Humberto de la Calle, chef des négociateurs avec les FARC a déclaré "le président a fait preuve d'un leadership courageux. Courageux car il a préféré la paix à l'inertie de la guerre. Courageux parce qu'il est soumis à la décision des citoyens". En effet, Juan Manuel Santos a soumis à son peuple un référendum sur l'accord de paix avec les FARC. A la surprise générale, le peuple colombien n'a pas souhaité encourager ce processus avec 50,2% de votes négatifs. La population estimant que cet accord apporte trop de faveurs à la force armée qui l'a martyrisée.

La présidente du comité Nobel a toutefois déclaré: "le fait qu'une majorité des votants ait dit non à l'accord de paix ne signifie pas nécessairement que le processus de paix est mort".

Pendant 52 ans, cette confrontation a provoqué la mort de plus de 260.000 personnes mais aussi 45.000 disparitions et presque 7 millions de déplacés. Le processus de paix engagé est donc quelque chose de fondamental pour la sérénité de la Colombie.

Juan Manuel Santos avait, quant à lui, affirmé, quelques jours avant la remise de ce prix: "je continuerai à rechercher la paix jusqu'à la dernière minute de mon mandat parce que c'est le chemin à suivre pour laisser un pays meilleur à nos enfants".

Parmi les autres prétendants au prix Nobel de la Paix, il y avait les "casques blancs" qui portent secours aux victimes de la guerre en Syrie, très souvent des civils. Svetlana Gannouchkina, militante russe qui défend les droits des migrants et des réfugiés, était également pressentie pour remporter la récompense. 

(Voir ci-dessous la vidéo de l'annonce du gagnant du prix Nobel de la paix)

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Juan Manuel Santos a essuyé un refus son peuple lors d'un référendum sur l'accord de paix avec les FARC..

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-