Référendum en Catalogne: de nouvelles manifestations ce jeudi après les arrestations

Référendum en Catalogne: de nouvelles manifestations ce jeudi après les arrestations

Publié le 21/09/2017 à 12:38 - Mise à jour à 12:50
© LLUIS GENE / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les indépendantistes catalans vont à nouveau se rassembler ce jeudi pour protester contre l'interdiction du référendum par la Cour constitutionnelle espagnole. Ils s'indignent aussi des arrestations d'une dizaine de hauts responsables régionaux survenues mercredi.

De nouvelles manifestations sont prévues ce jeudi 21 en Catalogne après les arrestations de hauts responsables régionaux, favorables au référendum d'indépendance. Le vote, prévu le 1e octobre prochain a été suspendu par la Cour constitutionnelle espagnole mais les indépendantistes catalans dénoncent la décision.

Pas plus tard que mercredi 20, la Guardia civil a appliqué l'ordre d'un tribunal de Barcelone en arrêtant 14 responsables du gouvernement catalan. Parmi eux, Josep Maria Jové le bras droit du vice-président catalan: une "attitude totalitaire" et une "atteinte aux libertés fondamentales" pour la Generalitat, siège du gouvernement.

En plus de 22 perquisitions réalisées, pas moins de neuf millions de bulletins de vote ont aussi été saisis dans un entrepôt. Mariano Rajoy, président espagnol farouche opposant au référendum, s'est empressé de préciser que toutes ces opérations avaient été réalisées "sur l'ordre d'un juge". Le gouvernement national, bien qu'hostile à l'indépendance, affirme donc ne pas avoir influé sur ces arrestations décidées en première instance par un tribunal. "N'allez pas plus loin. Revenez à la loi et à la démocratie. Ce référendum est une chimère", a lancé Mariano Rajoy.

Mais les indépendantistes catalans ont fait savoir leur mécontentement en se rassemblant dans de nombreuses villes comme Barcelone ou Gérone dès mercredi. Dans la nuit, les milliers de manifestants qui avaient investi le centre de la capitale de la Catalogne ont été invité par l'ANC, principal parti indépendantiste, à rentrer chez eux. Pas de signe d'abandon cependant: le rendez-vous était donné ce jeudi à midi devant la Cour d'appel de Catalogne.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Mercredi 20 déjà des indépendantistes s'étaient rassemblés.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-