Référendum: le Porto Rico se prononce pour devenir le 51e Etat des Etats-Unis

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Référendum: le Porto Rico se prononce pour devenir le 51e Etat des Etats-Unis

Publié le 12/06/2017 à 09:41 - Mise à jour à 10:08
© Mark RALSTON / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les Portoricains ont exprimé dimanche leur envie de devenir pays le 51e Etat des Etats-Unis. Le référendum, qui intervient dans un contexte compliqué (avec une dette de 70 milliards de dollars), n'était qu'à but consultatif.

Les Portoricains ont fait entendre leur voix. Dimanche 11, une question leur a été posée lors d'un référendum sous tension. Porto Rico doit-il, oui ou non, devenir un état américain? Selon des résultats préliminaires, près d’un demi-million d’électeurs se sont prononcés pour devenir le 51e Etat des Etats-Unis, 7.600 ont opté pour l’indépendance du pays et presque 6.700 personnes ont préféré choisir le statu-quo.

Ce vote, à visée consultative, est arrivé dans un contexte très complexe pour Porto Rico. Le pays est endetté à hauteur de 70 milliards de dollars (environ 62,5 milliards d’euros), souffre d'un taux de pauvreté de 45%, de caisses de retraite et d’assurance maladie au bord de la faillite et d'un système scolaire à la dérive. Pourtant, seulement 23% des électeurs inscrits se sont rendus aux urnes. L'abstention nuançant le résultat du scrutin.

"À partir d'aujourd'hui, le gouvernement fédéral ne pourra plus ignorer la voix de la majorité des citoyens américains de Porto Rico", a déclaré le gouverneur de Porto Rico, Ricardo Rossello.

Ayant un statut juridique flou, les Portoricains espèrent, grâce au référendum, obtenir plus de droits. L’île, ancienne colonie espagnole, est devenue un morceau de territoire américain en 1898. Depuis 1950, Porto Rico détient un statut spécial d’"Etat libre associé" et nombreux sont ceux à penser que c'est ce statut qui empêche le pays de sortir de la crise.

Le référendum n’ayant qu’un but consultatif, le gouverneur de Porto Rico doit ensuite porter le projet devant le Congrès des Etats-Unis. En effet, même si la population a voté à une grande majorité le changement de statut du pays, seul le Congrès peut valider cette décision.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les électeurs étaient invités dimanche à se prononcer sur l'avenir de Porto Rico.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-