Royaume-Uni: le pays marque une minute de silence en mémoire des victimes de l'attentat de Sousse

Royaume-Uni: le pays marque une minute de silence en mémoire des victimes de l'attentat de Sousse

Publié le 03/07/2015 à 16:38 - Mise à jour à 16:55
©Peter Nicols/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): MM
-A +A

Les Britanniques ont observé "une minute de silence nationale" à la mémoire de leurs 30 concitoyens, tués une semaine plus tôt dans un attentat de Sousse en Tunisie.

Au cours d'une minute de silence emplit d'émotion et de recueillement, le Royaume-Uni s'est mis à l'arrêt ce vendredi midi pour rendre hommage aux victimes de l'attentat de Sousse en Tunisie où 30 Britanniques ont perdu la vie.

Un attentat meurtrier, où trois Irlandais, deux Allemands, un Belge, un Portugais et un Russe ont également péri, qui constitue la plus meurtrière attaque contre des citoyens britanniques depuis les attentats du 7 juillet 2005 dans le métro de Londres qui avaient fait 52 morts.

Dans l'ensemble du pays, l'Union Jack a été mis en berne et même les balles de tennis se sont arrêtées à Wimbledon.  En effet, le début des matches de la cinquième journée du tournoi a été décalé de 45 minutes pour permettre aux joueurs et aux spectateurs de se recueillir. Selon la BBC, plusieurs mosquées du Royaume-Uni ont également observé la minute de silence, pendant la prière du vendredi. 

La reine Elizabeth et son époux le prince consort Philip ont marqué leur minute de silence à 11h depuis Edinbourg où le couple royal est en visite. Le Premier ministre David Cameron a, quant à lui, marqué ce moment de recueillement dans sa circonscription de Witney, au nord ouest de Londres.

Un temps de recueillement qui a également été marqué en Tunisie où le chef du gouvernement tunisien Habib Essid, s’est rendu à Sousse, sur les lieux où est survenue l’attaque terroriste du vendredi 26.

Par ailleurs, la Tunisie a annoncé jeudi l'arrestation de huit personnes en "lien direct" avec l'attentat, qui a été revendiqué par le groupe État islamique (EI).

 

 

Auteur(s): MM

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le drapeau britannique a été mis en berne ce vendredi en mémoire des victimes de l'attentat de Sousse.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-