Russie: deux candidats communistes se battent lors d'un débat avant l'élection présidentielle (vidéo)

Russie: deux candidats communistes se battent lors d'un débat avant l'élection présidentielle (vidéo)

Publié le 16/03/2018 à 12:09 - Mise à jour à 12:22
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Maxim Souraïkine et Maxim Schevchenko, un candidat et un représentant communiste à l'élection présidentielle russe, en sont venus aux mains lors d'un débat en direct à la télévision jeudi. Ils ont été rapidement séparés.

Bien que Vladimir Poutine soit le grand favori de l'élection présidentielle russe, qu'il remportera certainement dès le premier tour, des débats télévisés sont organisés. C'était le cas jeudi 15 sur la chaîne publique Rossiya 1.

Deux communistes, Maxim Souraïkine et Maxim Schevchenko, représentant du candidat du Parti communiste, en sont venus aux mains. Le premier a finalement quitté le plateau.

A voir aussi: Poutine détesté des Occidentaux, adoré en Russie

Maxim Souraïkine, candidat des Communistes de Russie, venait d'être confronté à une femme qui l'avait accusé de l'avoir "expulsée" de chez elle. Remonté, il s'en est ensuite pris à son concurrent en le menaçant de lui "briser la mâchoire".

 

 

Il s'est ensuite dirigé vers le représentant du Parti communiste, visiblement enclin à se bagarrer. Après s'être brièvement poussés, ils ont été séparés et Maxim Souraïkine a quitté le plateau.

Ce genre d'altercation est chose commune dans les débats précédant les élections présidentielles en Russie. Elles sont d'ailleurs de plus en plus récurrentes à l'approche du scrutin, qui se déroulera dimanche 18.

Mercredi 28 février, Ksenia Sobtchak (star de téléréalité et fille de l'ancien maire de Saint-Pétersbourg) avait jeté un verre d'eau à la figure du candidat d'extrême droite Vladimir Jirinovski. Celui-ci l'avait qualifiée d'"idiote" et même de "pute".

Vladimir Poutine, au pouvoir depuis déjà 18 ans, ne participe pas à ces débats houleux. Il ne l'a d'ailleurs jamais fait depuis qu'il est au pouvoir. Il est pourtant le très grand favori de ce scrutin, qu'il gagnera très certainement dès le premier tour. Ces opposants les plus virulents, les soutiens d'Alexeï Navalny notamment, craignent d'ailleurs le bourrage des urnes de la part des pro-Poutine.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Maxim Souraïkine et Maxim Schevchenko en sont venus aux mains lors d'un débat télévisé en direct dans le cadre de l'élection présidentielle russe.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-