Shimon Peres: "je suis favorable à un Etat palestinien"

Shimon Peres: "je suis favorable à un Etat palestinien"

Publié le 18/12/2014 à 08:42 - Mise à jour à 08:45
©World Economic Forum
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): MM
-A +A

Shimon Peres était l'invité exceptionnel d'Europe-1 ce matin. L'ancien président d'Israël est revenu en détail sur les relations qu'entretiennent la Palestine et l'Etat hébreu.

La reconnaissance de l'Etat palestinien par l'Assemblée nationale et le Parlement européen

"Je ne suis pas sûr (qu'il aurait voté la motion, NDLR), pour plusieurs raisons  je suis moi-même en faveur d'un Etat palestinien. C'est une revendication légitime, mais la question se pose de comment y parvenir. Par un accord ou par de simples déclarations? Je crois que les déclarations sont plus aisées à faire mais elles ne constituent pas un accord: je préférerais emmener les deux pays vers une solution à deux Etats. Un Etat palestinien et un Etat israélien".

"Je suis favorable à un Etat palestinien".

"Je crois que cela est possible malgré toutes les critiques, cela prendra du temps peut-être: et bien, prenons le temps de parvenir à cet accord !"

"La France a joué un rôle historique que nous ne pouvons qu'apprécier. L'Europe aussi. Je recommanderais aujourd'hui de faire preuve de patience et d'épouser cette nouvelle ère du savoir qui s'ouvre devant nous pour embrasser nos différences".

"Il faut également faire appel au système de résolutions à l'ONU mais les résolutions ne sont que des résolutions! Il faut changer la situation sur le terrain, pas les résolutions".

 

La politique de Benyamin Netanyahou

"L'administration de Netanyahou ne semble pas obtenir de bons résultats. Je suivrais une politique différente".

 

Le Hamas

"Le Hamas n'a pas sa place dans l'ère moderne, ces gens veulent tuer".

 

L'antisémitisme

"L'antisémitisme n'a aucun avenir, aucun projet, aucune mission. Dans ce monde mondialisé, c'est une absurdité".

"Les décideurs français luttent activement contre l'antisémitisme. C'est une maladie, elle doit être guérie".

 

La paix au Proche-Orient

"Je verrai mon pays en paix, j'en suis sûr à 100%. Personne n'a cru à une paix avec l'Egypte; nous l'avons!".

 

Auteur(s): MM

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Shimon Peres sur Europe-1 jeudi 18 décembre: "l'antisémitisme n'a aucun avenir, aucun projet, aucune mission".

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-