Sinaï: l'armée annonce avoir abattu la leader de la branche égyptienne de l'Etat islamique

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 05 août 2016 - 10:44
Image
Des soldats égyptiens ont été pris pour cible pour des attaques de djihadistes dans le Sinaï.
Crédits
©Mohamed Abd El Ghany/Reuters
©Mohamed Abd El Ghany/Reuters
L'armée égyptienne a annoncé jeudi avoir "tué le chef du groupe Ansar Beït al-Maqdess", branche de l'EI dans la péninsule du Sinaï. L’opération a combiné une attaque de troupes au sol avec des raids aériens.

Les forces armées égyptiennes ont affirmé jeudi 4  avoir tué le chef de la branche de l'organisation Etat islamique (EI) dans la péninsule du Sinaï, Abou Douaa al-Ansari, qui mène des attaques visant essentiellement les forces de sécurité depuis plus de trois ans. L'annonce a été faite via le compte Facebook (en arabe) de l'armée égyptienne.

La communiqué de l'arméee a dit avoir "tué le chef du groupe Ansar Beït al-Maqdess, Abou Douaa al-Ansari, et nombre de ses adjoints les plus importants" dans des frappes dans le Nord-Sinaï. Et d'ajouter que: "plus de 45 terroristes du groupe (EI) ont été tués et des dizaines d'autres blessés" dans ces "frappes précises contre les repaires du groupe (...) au sud et sud-ouest de la ville d'Al-Arich". L'armée a indiqué que l’opération avait combiné une attaque de troupes au sol avec des raids aériens. Toutefois, l'information est a relativisé, car les autorités égyptiennes ont annoncé à plusieurs reprise la mort du leader djihadiste, qui a refait surface à chaque fois.

Responsable de nombreux attentats dans le Sinaï, le groupe djihadiste Ansar Beït al-Maqdess, auparavant lié à la nébuleuse Al-Qaïda, avait prêté allégeance à l'organisation EI en novembre 2014. Il s'est par la suite baptisé "Province du Sinaï" pour marquer son allégeance au "califat" autoproclamé par le groupe djihadiste sur les territoires qu'il contrôle à cheval sur la Syrie et l'Irak.

Ansar Beït al-Maqdess mène des attaques et des attentats contre la police et l'armée égyptienne de façon quasi-quotiudienne dans la péninsule du Sinaï.

Fin octobre, le groupe djihadiste égyptien avait revendiqué un attentat à la bombe contre un avion de touristes russes après son décollage de la station balnéaire de Charm el-Cheikh, toujours dans le Sinaï, un drame qui avait fait 224 morts. Une information confirmée par la "maison-mère" Etat islamique en Irak et en Syrie. 

 

À LIRE AUSSI

Image
Des soldats égyptiens ont été pris pour cible pour des attaques de djihadistes dans le Sinaï.
Egypte: série d'attaques meurtrières dans le Sinaï contre des soldats
Une série d'attaques, notamment à la voiture piégée et contre des barrages de l'armée, dans le nord du Sinaï, aurait coûté la vie à au moins une quinzaine de soldats é...
01 juillet 2015 - 14:47
Politique
Image
Les débris de l'A321 dans le désert du Sinaï.
Crash dans le Sinaï: l'Egypte admet enfin qu'il s'agit d'un attentat
Jusqu'à présent, Le Caire continuait de dire que les causes du crash du vol A321 dans le Sinaï égyptien, en novembre dernier, n'étaient pas déterminées. Les 224 occupa...
24 février 2016 - 19:23
Politique
Image
 L'Etat islamique en Egypte multiplie les actes contre l'armée et la police dans le Sinaï.
Egypte: 32 morts dont 15 soldats dans une attaque de l'Etat islamique dans le Sinaï
L'organisation Etat islamique en Egypte a lancé ce jeudi cinq sanglantes opérations contre les forces de sécurité dans le Sinaï. Quinze soldats et 2 civils égyptiens s...
02 avril 2015 - 15:52
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Dessin de la semaine