Syrie: des négociations "urgentes" pour une paix "possible" selon François Hollande

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Syrie: des négociations "urgentes" pour une paix "possible" selon François Hollande

Publié le 29/01/2016 à 07:57 - Mise à jour à 08:00
©Stéphane de Sakutin/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

François Hollande a appelé jeudi à ce que les négociations de paix en Syrie, prévues pour ce vendredi mais menacées, s'ouvrent au plus vite. Il a également profité de la présence du président Hassan Rohani à Paris pour appeler l'Iran à jouer son rôle dans la recherche de la paix au Moyen-Orient.

Le président français François Hollande a appelé jeudi à entamer sans tarder les négociations de Genève en vue d'une transition politique en Syrie, alors que leur ouverture programmée pour vendredi à Genève reste incertaine.

"Il est urgent de mettre en œuvre des mesures humanitaires mais aussi de négocier une transition politique. Elle est possible", a déclaré François  Hollande au cours d'une conférence de presse commune avec le président iranien Hassan Rohani.

Cette transition relève d'une "négociation politique qui tarde à s'ouvrir", a-t-il déploré, le début des discussions de Genève, initialement prévu pour le 25 janvier, ayant déjà été reporté à vendredi et menaçant de l'être de nouveau.

L'ONU a affirmé jeudi que les pourparlers de paix sur la Syrie débuteraient vendredi comme prévu. Mais l'opposition réunie à Ryad (Arabie Saoudite) a annoncé dans la soirée qu'elle ne déciderait pas avant vendredi de sa présence à Genève.

"Nous devons favoriser cette discussion et chercher par tous les moyens à englober tous les pays qui peuvent être utiles et tous les groupes dès lors qu'ils refusent le terrorisme", a souligné le président français.

François Hollande a en outre appelé l'Iran à jouer tout son rôle pour aider à la "réconciliation nationale" en Irak et éviter un éclatement du Liban, directement menacé par les répercussions de la crise syrienne.

"En Irak, nous devons favoriser une réconciliation nationale qui englobe tous les groupes et l'Iran a forcément sa part dans cette responsabilité", a-t-il dit. Téhéran est un puissant soutien du Premier ministre irakien Haider al-Abadi.

"Au Liban, le calme est précaire, la situation est tendue (...) Nous devons tout faire pour préserver l'intégrité du Liban et veiller à ne pas laisser la vacance institutionnelle perdurer", a ajouté François Hollande dans une allusion à l'incapacité des responsables politiques libanais à s'entendre sur le nom d'un président.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




François Hollande a profité de la venue en France d'Hassan Rohani pour appeler à la paix au Moyen-Orient et notamment en Syrie.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-