Syrie: un double attentat à Damas fait au moins 25 morts

Syrie: un double attentat à Damas fait au moins 25 morts

Publié le 15/03/2017 à 15:08 - Mise à jour à 15:46
©Louai Beshara/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un kamikaze s'est fait exploser ce mercredi au palais de justice de Damas situé au cœur de la ville. Deux heures plus tard, une autre attaque terroriste a frappé le quartier de Raboué à l'ouest de la capitale. Au moins 25 morts et des dizaines de blessés sont à déplorer.

Un kamikaze habillé en militaire s'est fait exploser ce mercredi 15 dans le palais de justice situé au centre de Damas et a fait au moins 25 morts et des dizaines de blessés, a rapporté la télévision d'Etat syrienne. Deux heures plus tard, cette même source a indiqué qu'un autre attentat terroriste avait frappé le quartier de Raboué situé à l'ouest de la capitale, sans dresser de bilan pour le moment. Ce double attentat intervient le jour du sixième anniversaire du début de la guerre en Syrie qui a ravagé le pays.

Selon la police, le palais de justice abritait également le tribunal pénal et le tribunal religieux chargé des affaires matrimoniales. Le procureur de la République a ajouté dans une déclaration à la presse que le "kamikaze a visé les citoyens à une heure de grande affluence. Il a essayé d'entrer dans le tribunal et quand les policiers ont tenté de l'en empêcher, il s'est rué à l'intérieur et s'est fait exploser". Les autorités ont fait évacuer la zone dans les instants qui ont suivi.

Une avocate présente dans le bâtiment au moment des faits a raconté: "nous étions paniqués car le bruit de l’explosion était énorme (...) nous nous sommes réfugiés dans la salle de la bibliothèque, qui se situe dans les étages supérieurs (...) il y avait beaucoup de sang".

C'est le deuxième double attentat qui touche Damas en cinq jours. Samedi 11, une première attaque revendiquée par le front Hayat Tahrir al-Cham a fait 74 morts. Ces victimes alourdissent encore le bilan catastrophique des six ans de guerre, responsable de 320.000 morts, plus de 11 millions de déplacés et de réfugiés d'avant-guerre (soit la moitié de la population) et laissé en ruines l'infrastructure du pays.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Selon la police, le palais de justice abritait également le tribunal pénal et le tribunal religieux chargé des affaires matrimoniales.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-