Syrie: une courte trêve de dix heures ordonnée par la Russie à Alep

Syrie: une courte trêve de dix heures ordonnée par la Russie à Alep

Publié le 04/11/2016 à 16:33 - Mise à jour à 16:39
©Capture d'écran/YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Ce vendredi, une nouvelle pause humanitaire a été décrétée par Moscou dans la ville d'Alep. Mais cette trêve est rapide et ne va durer que dix heures environ.

Moscou a décrété ce vendredi 4 le début d'une nouvelle trêve à Alep en Syrie. Cette "pause humanitaire" comme l'appelle le gouvernement russe n'est prévue pour durer qu'une petite dizaine d'heures. L'ONU a directement réagi à cette annonce en déclarant que: "les opérations humanitaires ne pouvaient pas être subordonnées à des initiatives politiques ou militaires".

Cette trêve est censée permettre l'évacuation de civils par des couloirs humanitaires afin de quitter les quartiers rebelles assiégés depuis que l'armée syrienne, soutenue par l'aviation russe, avait lancé une grande offensive visant à reprendre les quartiers contrôlés, dans l'est d'Alep, par les insurgés le 22 septembre.

Mais bon nombre de spécialistes pensent que cette trêve sera comme la précédente datant du 22 octobre et qui n'avait permis aucune évacuation de civils, de blessés ou de combattants armés.

"Les évacuations médicales peuvent seulement avoir lieu si les parties en conflit prennent toutes les mesures pour assurer un environnement approprié, ce qui n'a pas été fait (...) Nous restons très, très inquiets de la situation humanitaire à Alep" a déclaré ce vendredi 4 David Swanson, porte-parole du Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU.

Le chef de l'état-major russe Valéri Guerassimov a déclaré mercredi en annonçant la trêve que: "vu que nos collègues américains sont incapables de séparer les groupes d'opposition des terroristes, nous nous adressons directement aux leaders de tous les groupes armés et les appelons à mettre fin aux combats et à quitter Alep avec leurs armes". L'homme politique russe à également affirmé que: "tous les couloirs humanitaires mis en place auparavant continueront de fonctionner pour la sortie de civils et de combattants".

Mais les huit couloirs humanitaires qui ont été instaurés pour permettre ces évacuations sont restés entièrement inutilisés encore une fois ce vendredi.

Cette nouvelle trêve est mise en place alors que les rebelles ont lancé le 28 octobre une attaque contre le siège que Bachar al-Assad impose dans les quartiers est d'Alep. Dans cette zone il y a au moins 250.000 personnes qui sont privées d'aide humanitaire et sont menacées de pénurie alimentaire. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Huit couloirs humanitaires ont été instaurés pour permettre aux civils de quitter la ville sans risquer leurs vies.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-