Tuerie de Charleston: le tireur présumé, Dylann Roof, aurait tenu des propos racistes sur un site internet

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Tuerie de Charleston: le tireur présumé, Dylann Roof, aurait tenu des propos racistes sur un site internet

Publié le 21/06/2015 à 12:35 - Mise à jour à 12:49
©Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): MM
-A +A

Dylann Roof, l'auteur de la dramatique fusillade de Charleston, aurait été l'auteur de manifestes racistes. Des textes qu'il aurait mis en ligne sur Internet avant de passer à l'acte.

La police américaine a découvert, samedi 20 juin, des textes et des images racistes sur un site internet qui pourrait appartenir à l'auteur de la tuerie de Charleston qui a fait 9 morts dans une église de la communauté noire en Caroline du Sud. Impossible pour l'heure de confirmer que Dylann Roof est l'auteur de ce blog, néanmoins son contenu est équivoque: il évoque la suprématie de la race blanche et le haine du multiculturalisme.

Dylann Roof est l'unique personne représenté sur les photos présentes sur le site, on peut le voir foulant du pied ou brûlant le drapeau fédéral américain ou encore brandissant le très polémique drapeau des Etats confédérés, autrefois esclavagistes, du Sud des Etats-Unis.

Parmi les textes découverts par les enquêteurs, une longue diatribe contre les Noirs "stupides et violents" et qui forment "un groupe qui est le plus gros problème pour les Américains". S’en suivent d’autres injures racistes envers les Hispaniques, "évidemment un énorme problème pour les Américains", sur les Juifs qui sont "blancs" mais représentent une "énigme" et les Asiatiques "par nature extrêmement racistes et (qui) pourraient être de grands alliés de la race blanche".

Le texte porte également ce qui pourrait ressembler à une revendication et à une explication de la tuerie, alors que, d’après le New York Times, le manifeste a été modifié pour la dernière fois mercredi après-midi, quelques heures avant la tuerie. Dans le texte, l’auteur explique ainsi: "je n’ai pas le choix (…). J’ai choisi Charleston parce que c’est la ville historique de mon Etat (la Caroline du Sud, NDLR) et qui a eu à un moment le ratio le plus élevé de Noirs par rapport aux Blancs dans le pays (…). Nous n’avons pas de skinheads, pas de véritable KKK (le Ku Klux Klan, groupuscule violent et raciste, NDLR), personne ne fait rien d’autre que de parler sur Internet. Quelqu’un doit avoir le courage de le faire dans le monde réel et j’imagine que cela doit être moi".

 

Auteur(s): MM

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Dylann Roof aurait étalé sa haine raciste sur Internet avant de passer à l'acte.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-