Tweets rageurs de Trump: Macron doit-il répondre?

Tweets rageurs de Trump: Macron doit-il répondre?

Publié le 14/11/2018 à 10:15 - Mise à jour à 10:34
© NICHOLAS KAMM, Etienne LAURENT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Donald Trump s’est lâché ce mardi contre Emmanuel Macron et la France dans une série de tweets. L'Elysée temporise ce mercredi sur la portée de cette attaque qui intervient pourtant le jour des commémorations du 13 novembre.

La lune de miel entre Donald Trump et Emmanuel Macron a définitivement pris fin mardi 13. Alors que le France commémorait les attentats du 13 novembre 2015 à Saint-Denis et à Paris, le président américain a dégainé une série de tweets rageurs contre le locataire de l'Elysée et la France en générale.

Donald Trump est revenu sur la proposition de son homologue français de créer une armée européenne, déjà jugée "très insultante" au début du weekend de commémorations du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale.

"Emmanuel Macron a suggéré la création de leur propre armée pour protéger l'Europe contre les Etats-Unis, la Chine et la Russie. Mais c'était l'Allemagne dans la Première et la Seconde Guerre mondiale", a-t-il écrit sur Twitter. Les Français "commençaient à apprendre l'allemand à Paris avant que les Etats-Unis n'arrivent", a-t-il ironisé, dans une référence très peu diplomatique à l'occupation par l'Allemagne nazie à partir de 1940 jusqu'à la Libération par les Alliés, encore vécue comme un traumatisme dans l'Hexagone.

Il s'en est également pris à la popularité d'Emmanuel Macron ainsi qu'à la taxation des vins américains en France.

Lire aussi - Trump critique frontalement Macron juste après sa visite à Paris

Pour l'heure, ce mercredi 14, l'Elysée n'avait pas réagi à ce qui ressemble beaucoup à une énième provocation du président américain. Néanmoins, compte tenu de la violence de la charge et de la date symbolique à laquelle elle a été effectuée, il semble difficile à croire que l'affaire en reste là.

C'est ce que pense Corentin Sellin professeur agrégé d'histoire et spécialiste des Etats-Unis. "Le président Macron, ne serait-ce que pour son autorité en France, ne peut se laisser traiter comme cela par un chef d'Etat étranger", a-t-il expliqué à Franceinfo.

Emmanuel Macron sera l'invité mercredi du 20h de TF1, au cours duquel il devrait certainement réagir aux remarques du président des Etats-Unis. 

"Donald Trump est arrivé parmi les premiers à Paris, et a réservé son premier entretien au président Macron. Ces signaux ont une valeur bien plus grande que des tweets dont on sait comment et pourquoi ils sont faits", a expliqué un conseiller du président. "La relation entre Emmanuel Macron et Donald Trump n'est pas toujours facile mais elle est continue (...) Au-delà des tweets, ce qui importe c'est qu'ils se parlent plusieurs fois par semaine, et qu'ils évoquent les sujets qui perturbent la marche du monde", a-t-il conclu.

Voir:

Avant Macron, d'autres alliés de Washington ont subi les foudres de Trump

Le petit-fils de Churchill se paye Donald Trump, "pathétique et incompétent"

Grande Guerre: Trump rend hommage aux "courageux Américains"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Macron doit-il répondre à Trump après ses tweets virulents?

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-